Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Giro

    Geraint Thomas prêt pour la suite malgré sa chute

    Geraint Thomas et son coéquipier espagnol Mikel Landa
    Photo: Luk Benies Agence France-Presse Geraint Thomas et son coéquipier espagnol Mikel Landa

    Foligno — Le Britannique Geraint Thomas, victime d’une chute et distancé dimanche dans l’étape du Blockhaus, est prêt au combat pour la suite du Giro, a assuré lundi la formation Sky à l’occasion de la journée de repos près de Foligno (centre).

     

    Son coéquipier espagnol Mikel Landa, lui aussi blessé dans la chute initiée par une moto des carabiniers au pied de l’ascension du Blockhaus, s’est dit pour sa part décidé à poursuivre la course.

     

    « Je suis OK et je n’ai rien de cassé », a déclaré Thomas, deuxième au classement général avant la 9e étape mais désormais relégué à plus de cinq minutes du Colombien Nairo Quintana après la chute collective du Blockhaus.

     

    « J’ai eu des blessures beaucoup plus graves. Ce n’est pas idéal mais, espérons-le, ce sera un peu mieux demain et je verrai ce que je peux faire », a ajouté le Gallois de 30 ans à la veille du contre-la-montre de Montefalco, long de 39,8 kilomètres.

     

    « Que j’essaye d’améliorer mon classement ou simplement cibler deux étapes, il y a encore beaucoup de route à faire jusqu’à Milan », a conclu Thomas, 17e au classement.

     

    Ralentissements

     

    Landa (27 ans), l’autre chef de file de l’équipe britannique, est beaucoup plus loin (44e) au classement après sa 165e place de l’étape, à près d’une demi-heure de Quintana.

     

    « Je ne me sens pas si mal, a déclaré lundi le Basque qui a passé des examens médicaux (scanneur). J’avais un peu peur de ce que j’allais ressentir au réveil. Mais ça allait un peu mieux. Je vais essayer de continuer. Dans la mesure du possible, je veux trouver une nouvelle motivation pour utiliser ma bonne condition. »

     

    L’an passé, pour sa première saison dans l’équipe Sky, l’Espagnol avait abandonné dans la 10e étape du Giro, qu’il avait abordée avec le statut de leader. Il s’était ensuite tourné vers le Tour de France en tant que coéquipier du Britannique Chris Froome.













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.