Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Loi russe anti-gais : le président du CIO Jacques Rogge tient à se faire rassurer

    Moscou – Le Comité international olympique attend d’autres éclaircissements de la part du gouvernement russe concernant la loi anti-gais qui porte ombrage aux préparatifs des Jeux olympiques de Sotchi.

     

    C’est ce qu’a fait savoir le président du CIO Jacques Rogge vendredi.

     

    La loi, approuvée par le président russe Vladimir Poutine au mois de juin, interdit « la propagande des relations sexuelles non-traditionnelles » et prévoit des amendes pour les gens qui organisent des manifestations de fierté gaie.

     

    Cela a mené à un tollé un peu partout dans le monde et incité plusieurs à exiger que des manifestations aient lieu à l’approche des Jeux qui se dérouleront du 7 au 23 février dans la station balnéaire de la mer Noire.

     

    Le ministre des Sports de la Russie, Vitaly Mutko, a insisté pour dire, encore jeudi, que les athlètes qui prendront part aux JO devront respecter les lois du pays pendant les Jeux de Sotchi. Vendredi, il a déclaré que d’aucune façon la Russie ne ferait-elle marche arrière en raison des pressions politiques.

     

    Rogge a indiqué que le gouvernement russe a fourni jeudi des assurances par écrit concernant la loi, mais que certains éléments manquent encore trop de clarté pour qu’il soit possible de juger. « Nous attendons les éclaircissements avant d’avancer un jugement final sur les assurances », a déclaré Rogge, une journée avant le début des Championnats du monde d’athlétisme à Moscou.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel