Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    En bref - LNH: le protocole est en vigueur

    Boca Raton, Floride — Le nouveau protocole de la LNH concernant les commotions cérébrales est entré en vigueur lors des matchs d'hier soir, soit environ 48 heures après l'annonce par le commissaire Gary Bettman des nouvelles mesures.

    «Les joueurs montrant des signes de commotion cérébrale doivent aller au vestiaire avec un docteur et un thérapeute, et ensuite tous les critères sont passés en revue, a dit le d.g. des Predators, David Poile, au terme des rencontres des directeurs généraux de la ligue, hier. Ils devront passer un test, et il faudra leur laisser un peu de temps pour s'assurer qu'ils sont alertes, et qu'ils sont prêts et disposés à retourner sur la glace.» Jusqu'à maintenant, les

    thérapeutes pouvaient procéder à un test rapide avec les joueurs sur le banc. Un élément nouveau est que les tests ne doivent pas être faits à la hâte. «Vous prenez une pause de 15 minutes — c'est un énorme changement, a dit Poile. C'est un changement très humain, dans le but de s'assurer que la bonne décision est prise.» Le changement au protocole en cas de commotion cérébrale est un aspect majeur du plan en cinq points annoncé par Bettman lundi. Il reste quand même des détails à définir. Le directeur des opérations hockey, Colin Campbell, a laissé entendre que des dossiers en suspens ont transformé le protocole des commotions en sujet d'actualité. «Oui, ils travaillent encore sur le protocole, mais il entre en vigueur et les détails sont en train d'être définis», a dit Campbell.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel