Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Brett Favre se rapproche d'un retour au Super Bowl

    Le quart-arrière des Vikings du Minnesota célèbre l’une de ses quatre passes de touché, un record personnel en séries éliminatoires.
    Photo: Agence Reuters Tom Olmscheid reuters Le quart-arrière des Vikings du Minnesota célèbre l’une de ses quatre passes de touché, un record personnel en séries éliminatoires.
    Minneapolis — C'est pour ça que Brett Favre a dit qu'il revenait au jeu. Et de retour, il l'est. Peut-être même meilleur que jamais.

    Quatre passes de touché du quart de 40 ans du Minnesota ont permis aux Vikings de ne se retrouver qu'à un match du Super Bowl après leur victoire de 34-3 aux dépens des Cowboys de Dallas, hier.

    Cinq mois après être sorti de la retraite pour avoir la chance de remporter un autre championnat, Favre a rejoint Sidney Rice pour trois touchés et Ray Edwards a mené le harcèlement incessant de la défensive des Vikings contre Tony Romo.

    Favre et les Vikings (13-4) ont maintenant rendez-vous dimanche prochain avec les Saints de La Nouvelle-Orléans, en finale de l'association Nationale.

    Le point d'exclamation de cette performance de Favre est survenu tard au quatrième quart, quand il a rejoint Visanthe Shiancoe pour sa quatrième passe de touché du match, un record personnel en séries qu'il a réussi à son 23e match éliminatoire.

    Favre a complété 15 de ses 24 passes pour des gains de 234 verges et finalement vaincre les Cowboys en séries. Romo (22 en 35, 198 verges, une interception) a quant à lui passé une bonne partie de la deuxième demie assis au banc, visage de marbre, regardant son idole de jeunesse traverser le terrain alors qu'il commettait trois revirements.

    Il faut dire que les Vikings n'ont pas donné de marge de manoeuvre au quart des Cowboys, qu'elle a rejoint six fois derrière sa ligne de mêlée, dont trois fois par Edwards. Romo a aussi échappé le ballon trois fois. En deux occasions, ce sont les Vikings qui l'ont récupéré. Son interception, alors que les Cowboys étaient profondément ancrés dans leur territoire, a mené à un placement.

    Après avoir amassé 118 verges dans le premier quart, les Cowboys n'en ont récoltées que 130 dans le reste du match.

    Jets 17 - Chargers 14

    La ville de New York est à mi-chemin du fameux défilé du Super Bowl promis par l'entraîneur-chef Rex Ryan après que les recrues Mark Sanchez et Shonn Greene eurent mené les Jets à une surprenante victoire de 17-14 aux dépens des Chargers de San Diego, hier.

    Sanchez a fait la différence en réussissant une passe de touché de deux verges à l'ailier rapproché Dustin Keller au début du quatrième quart, puis Greene a assommé les Chargers sur la progression suivante en réalisant une course de 53 verges jusque dans la zone des buts.

    Les Jets (11-7)affronteront les favoris, les Colts d'Indianapolis, dimanche prochain.












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.