Quoi surveiller aux JO?

  • Harvey à toute allure

    Harvey à toute allure

    Après sa huitième place dimanche au skiathlon, obtenue au terme d’une course où il a été dans le coup jusqu’à la fin, le fondeur québécois Alex Harvey disputera sa deuxième épreuve des présents Jeux olympiques en participant au sprint classique sur un parcours de 1,5 km. Après la qualification, les 30 meilleurs skieurs s’élancent dans l’une des cinq manches quart de finale. Les deux meilleurs de chaque vague et deux skieurs repêchés grâce à leur chrono passent à l’étape des demi-finales, qui décident des six athlètes pouvant passer en finale. À la différence des courses de fond, l’objectif ici est de tout donner en peu de temps.

    Ski de fond — Sprint classique (H)

    Qualifications à partir de 4 h, finale à 7 h 30

  • Contre toute attente

    Contre toute attente

    Le sort s’est acharné sur le Denny Morrison après sa fructueuse récolte de médailles à Sotchi (l’argent au 1000 m et le bronze au 1500 m). Il a subi un grave accident de moto en 2015, puis un accident vasculaire cérébral en 2016, et le voilà malgré tout à Pyeongchang pour participer à ses quatrièmes Jeux olympiques. Il faudra garder à l’oeil son compatriote Vincent De Haître, quatrième au 1500 m lors des Championnats du monde disputés il y a un an en Corée du Sud. Mais attention, le champion mondial en titre, le Néerlandais Kjeld Nuis, y sera également.

    Patinage de vitesse longue piste — 1500 m (H)

    À partir de 6 h

  • Puissance insoupçonnée

    Puissance insoupçonnée

    Les Canadiens se vantent davantage des succès de leurs équipes de hockey, mais il faut se rendre à l’évidence : nous sommes une puissance en curling. Les équipes féminine et masculine ont remporté l’or il y a quatre ans à Sotchi et la domination pourrait se poursuivre cette année. Le duo composé de John Morris et de Kaitlyn Lawes prendra part à la finale de curling mixte, une épreuve disputée pour la première fois cette année. Ce match contre la Suisse est une bonne occasion de vous initier à ce sport immensément populaire dans l’Ouest canadien.

    Curling — Double mixte

    À partir de 6 h

  • Matinée critique

    Matinée critique

    L’équipe de patinage de vitesse courte piste reprend l’action mardi au cours d’une journée qui mettra la table pour la suite de la compétition. Marianne St-Gelais et Kim Boutin tenteront d’obtenir leur place pour la finale du 500 m, disputée le jour même, tandis que les Canadiens batailleront lors des qualifications du 1000 mètres et du relais. Les patineurs n’ont pas oublié l’échec de Sotchi, lorsque leur parcours s’est arrêté en demi-finale en raison d’une chute.

    Patinage de vitesse courte piste

    Qualifications à partir de 5 h, finale du 500 m (F) à 7 h

  • Une légende à l’oeuvre

    Une légende à l’oeuvre

    Quand un jeu vidéo porte votre nom, c’est que vous réussissez plutôt bien dans votre sport. C’est le cas de l’Américain Shaun White, une légende de la planche à neige qui sera en quête mardi d’une troisième médaille d’or olympique à l’épreuve de demi-lune. La « Tomate volante » n’a plus rien à prouver sur la scène internationale, mais il voudra sans doute montrer à tous qu’il est encore au sommet de son art, malgré ses 31 ans et la blessure qu’il a subie en octobre dernier. Soixante-deux points de suture plus tard, il est de retour sur les pentes.

    Planche à neige — Demi-lune (H)

    Finale à partir de 20 h 30

  • Virtuose du ski

    Virtuose du ski

    Si vous souhaitez regarder les épreuves olympiques en passant au lit, il n’y a rien de mieux que de se détendre en observant les prouesses de l’Américaine Mikaela Shiffrin, qu’on surnomme la « Mozart du ski ». L’épreuve de slalom disputée mardi soir est la spécialité de cette championne olympique en titre, qui veut cette année gonfler sa récolte de médailles. Malheureusement pour ses compétitrices, elle participe à un total de cinq épreuves lors des Jeux de Pyeongchang.

    Ski alpin — Slalom (F)

    À partir de 20 h 15

    Les heures indiquées sont celles du Québec.