Mikaël Kingsbury remporte la médaille d'or à l'épreuve des bosses à Pyeongchang

Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury, pendant la finale masculine des bosses
Photo: Loic Venance Agence France-Presse Le skieur acrobatique Mikaël Kingsbury, pendant la finale masculine des bosses

Bokwang — Mikaël Kingsbury est véritablement le « King des bosses » ! Le skieur acrobatique de Deux-Montagnes a survolé la super-finale de l’épreuve des bosses aux Jeux olympiques de Pyeongchang s’assurant le seul titre qui manquait encore à son palmarès : l’or olympique.

 

Kingsbury procure une troisième médaille d’or olympique consécutive au Canada dans cette discipline puisqu’Alexandre Bilodeau avait triomphé aux Jeux de Vancouver et de Sotchi.

 

Cette médaille d’or couronne par ailleurs un palmarès inégalé pour Kingsbury, qui totalise 70 podiums, dont 48 victoires, en 87 épreuves au circuit de la Coupe du monde.

Kingsbury, l’avant-dernier à s’élancer sur la piste du Parc à neige Phoenix, a réalisé une descente parfaite pour s’adjuger une note de 86,63.

 

L’Australien Matt Graham, 4e à Sotchi, a obtenu la deuxième position avec une note de 82,57, devançant de justesse le Japonais Daichi Hara (82,19).

 

Le Japonais Ikuma Horishima, qui s’était offert un doublé historique aux championnats du monde l’an dernier, n’a pas réussi à se qualifier pour la super-finale.

 

Marc-Antoine Gagnon, de Terrebonne, a encore abouti au pied du podium, au 4e rang comme à Sotchi.

 

Kingsbury, âgé de 25 ans, a obtenu la médaille d’argent en bosses aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, derrière son ex-coéquipier Alex Bilodeau.