Laurie Blouin décroche l’argent en finale de descente acrobatique

La planchiste Laurie Blouin
Photo: Jonathan Hayward La Presse canadienne La planchiste Laurie Blouin

Bokwang — Après Justine Dufour-Lapointe en bosses, au tour de Laurie Blouin de s’illustrer sur les pentes aux Jeux olympiques de Pyeongchang. La jeune athlète a remporté la médaille d’argent lors de la finale de descente acrobatique en surf des neiges, lundi.

Laurie Blouin, championne du monde en titre, a obtenu 76,33 points, ce qui lui a valu la deuxième marche du podium. Elle avait été victime d’une vilaine chute à l’entraînement, vendredi, mais elle avait repris l’entraînement dimanche.

C’est l’Américaine Jamie Anderson qui a mis la main sur la médaille d’or. Anderson a bravé les conditions difficiles au parc à neige Phoenix et elle a reçu une note de 83,00 à sa première descente pour s’emparer de la première place. Dernière à s’élancer lors de la deuxième descente, l’Américaine de 27 ans n’a pas eu à trop pousser la note, car elle était déjà assurée de la victoire.

Grâce à une note de 75,38, la Finlandaise Enni Rukajarvi a raflé la médaille de bronze.

Brooke Voigt, de Fort McMurray, en Alberta, a récolté 36,61 points pour s’emparer du 21e échelon tandis que Spencer O’Brien, de Courtenay, en Colombie-Britannique, a terminé 22e en vertu d’une note de 36,45.

Le vent est venu jouer les trouble-fêtes pour une deuxième journée consécutive. Les violentes bourrasques avaient forcé l’annulation des qualifications, dimanche, et le début de la finale a été retardé de 75 minutes, lundi. La compétition a été diminuée de trois à deux descentes et les organisateurs n’ont eu aucun autre choix que de permettre à toutes les planchistes de prendre part à la finale.

Même si elles se sont toutes élancées sur la piste, peu de planchistes ont réussi à effectuer des descentes propres et les pointages ont subi les contrecoups des nombreuses chutes.

L’argent pour Dufour-Lapointe en bosses

Plus tôt dans la journée, Justine Dufour-Lapointe a remporté l’argent en bosses, au ski acrobatique. L’athlète s’est dite aussi heureuse de cette médaille d’argent que de l’or qu’elle a gagné aux Jeux olympiques d’hiver de Sotchi, en 2014.

« Cette médaille signifie plus. Plus de travail […]. Lorsque j’étais au sommet de la piste, je me disais seulement que j’y étais, que c’était ma dernière descente, mon moment – que je voulais être en contrôle et décider de ma course, sans penser aux autres, sans penser que le monde entier me regardait. C’est moi et personne d’autre qui décide ce qui se passera. »

Dufour-Lapointe, championne olympique en titre, a effectué une descente rapide et énergique pour récolter 78,56 points. La Française Perrine Laffont a triomphé avec un total de 78,65 points, tandis que la Kazakhe Yulia Galysheva a complété le podium avec 77,40 points.

La skieuse québécoise s’est montrée particulièrement touchée par la présence de ses parents à ses côtés.

« Mes parents sont ici, et c’est ce qui me rend le plus heureuse. Avoir des parents heureux et en santé, et une famille heureuse et en santé à mes côtés… C’est la seule chose qui compte, d’avoir quelqu’un à serrer dans ses bras. »

La Britanno-Colombienne Andi Naude, la dernière à s’exécuter au parc à neige Phoenix, a commis une faute et n’a pas complété sa descente.

Le Canadien Alexandre Bilodeau est le seul à avoir défendu avec succès son titre olympique dans l’épreuve des bosses, triomphant en 2010 et en 2014.