«Ils étaient simplement plus forts»

Alex Harvey (numéro 4) est demeuré aux avant-postes du peloton avant de se faire distancer à un kilomètre du fil d’arrivée.
Photo: Nathan Denette la Presse Canadienne Alex Harvey (numéro 4) est demeuré aux avant-postes du peloton avant de se faire distancer à un kilomètre du fil d’arrivée.

Pyeongchang — Le Norvégien Simen Hegstad Krueger a remporté l’épreuve masculine du skiathlon de 30 km des Jeux olympiques de Pyeongchang, dimanche, grâce à un temps de 1:16:20, pendant que le Québécois Alex Harvey a terminé au huitième rang.

Martin Johnsrud Sundby (1:16:28) et Hans Christer Holund (1:16:29,9) ont complété un triplé norvégien sur le podium, décrochant respectivement les médailles d’argent et de bronze.

Le Suisse Dario Cologna, le champion olympique en titre, a conclu l’épreuve en sixième position, franchissant l’arrivée en un temps de 1:16:45,1.

À sa troisième participation dans cette discipline aux Jeux olympiques, Harvey a signé son meilleur résultat après avoir terminé neuvième à Vancouver, en 2010, et 18e à Sotchi, en 2014.

« Le podium était encore réaliste jusqu’à l’avant-dernière montée, quand Sundby et Holund sont partis, a-t-il raconté. Je suis resté dans leurs skis, mais j’ai progressivement perdu du terrain. Je dois leur lever mon chapeau. Ils étaient simplement plus forts aujourd’hui. »

L’athlète de 29 ans originaire de Saint-Ferréol-les-Neiges s’est maintenu parmi les cinq meneurs pendant la majorité des premiers 15 kilomètres, en style classique, affichant un chrono de 40 : 31,4. Après avoir changé d’équipement, Harvey s’est hissé au deuxième rang avant d’être rattrapé.

Après qu’un contingent de quatre skieurs norvégiens, dont Krueger, eut grimpé parmi les cinq premières positions, Harvey a accéléré la cadence alors qu’il restait moins du quart de la course à faire.

La fatigue s’est toutefois manifestée dans les derniers kilomètres et il a vu ses espoirs de médaille s’envoler.

« C’était bon jusqu’à 1,5-2 kilomètres. Alex semblait très à l’aise, en style libre aussi, mais il me disait après la course que quand Sundby a donné la dernière accélération, à environ 1 kilomètre, il a manqué de jambes, a commenté son père, Pierre Harvey, en entrevue à Radio-Canada

« C’est sûr qu’Alex visait le podium aujourd’hui. […] Les trois Norvégiens étaient juste trop forts pour lui. »

Devon Kershaw, de Sudbury, en Ontario, a pris la 36e place. Graeme Killick, de Fort McMurray, en Alberta, et Knute Johnsgaard, de Whitehorse, au Yukon, ont respectivement terminé aux 45e et 62e échelons. Alex Harvey prendra part mardi à l’épreuve de sprint individuel.