Les Huskies contestent la suspension imposée à Patrice Cormier

Les Huskies de Rouyn-Noranda ont annoncé hier qu'ils contestent la suspension que la LHJMQ a imposée à Patrice Cormier, la jugeant «excessive».

«Comme Patrice Cormier l'a fait, nous n'avons jamais tenté d'atténuer ou de diminuer l'incident du 17 janvier, un incident regrettable pour tout le monde», a déclaré l'entraîneur et directeur général des Huskies, André Tourigny, au cours d'un point de presse en Abitibi.

«Comme nous l'avions mentionné devant le comité de discipline de la ligue, nous estimions que le geste méritait une sanction sévère, a-t-il continué. La sanction imposée n'est pas sévère. Elle est excessive.»

Lundi, la LHJMQ a suspendu Cormier pour le reste de la saison régulière et les séries de la ligue à la suite du violent coup de coude qu'il a asséné au défenseur des Remparts de Québec Mikaël Tam, lors du match du 17 janvier entre les deux équipes. Le défenseur s'est affaissé sur la glace, victime de fortes convulsions. Les premiers soins sont intervenus immédiatement et Tam a dû être hospitalisé d'urgence.

Victime d'un traumatisme craniocérébral, Tam a reçu son congé d'hôpital et regagné la ville de Québec mardi dernier.

«La suspension pourrait couvrir 48 matchs si on se rend jusqu'au bout en séries éliminatoires, a repris Tourigny. Quarante-huit matchs, c'est démesuré et c'est la raison pour laquelle nous portons la décision en appel», a-t-il confirmé, sous les applaudissements nourris des partisans de l'équipe présents.

En début de journée, Cormier avait dit respecter «entièrement» la décision de la LHJMQ dans un communiqué émis par son conseiller, Tim Cranston.

En début de soirée, il a apporté un gros bémol dans la brève déclaration qu'il a lue en présence des journalistes. «Je respecte la décision de la ligue, même si je juge la sanction trop sévère, a-t-il précisé. Je répète que je n'avais aucune intention de blesser Mikaël Tam et je lui souhaite un rapide et prompt rétablissement.»

Tourigny a répété que les Huskies, comme Patrice Cormier, respectent la décision de la LHJMQ. Cormier, un espoir âgé de 19 ans des Devils du New Jersey, va demeurer sur la touche au cours du processus d'appel de sa sanction.

«Il est irréaliste que Patrice subisse les conséquences pour tous les incidents du passé», a argué Tourigny, en ajoutant que la décision de l'organisation d'en appeler ne doit pas être interprétée comme un désaveu des efforts de la ligue pour enrayer la violence.
2 commentaires
  • Line Légaré - Abonnée 27 janvier 2010 08 h 03

    Danger public

    Même si cette équipe va possiblement réussir à faire diminuer le nombre de matchs de suspension l'important demeure dans le fait que ce joueur devrait être traduit devant la justice. Il aurait pu tuer le joueur des Remparts... Quel manque de jugement...et quel danger pour les autres...pour son équipe et pour toute l'organisation!!

    Line Légaré

  • mhglrnu@gmail.com - Inscrit 27 janvier 2010 11 h 41

    une vraie farce.

    Ce gars là est un ..... sur patin.Il devrait être bani à vie,récidiviste,qui voudra voir ses enfants jouer dans une ligue ou la tête peut -être arracheéé non merci.