En bref - Pas de traitement spécial pour Ecclestone

Ottawa — Le ministre fédéral du Revenu maintient que Bernie Ecclestone n'aura reçu aucun traitement spécial de la part d'Ottawa pour s'assurer de la tenue du Grand Prix à Montréal.

L'organisateur de la F1 réclamait qu'Ottawa et Québec ne prélèvent pas de retenues à la source sur les 15 millions de subventions qu'il recevra. Selon La Presse, une entente a été conclue en ce sens et le retour de la F1 à Montréal serait annoncé cette semaine. Le ministre Jean-Pierre Blackburn n'a pas voulu commenter spécifiquement le cas Ecclestone. Il a toutefois tenu à expliquer les règles qui régissent ce genre de cas. Selon lui, pour être exempté des retenues à la source, quelqu'un doit prouver qu'il ne prévoit pas faire de profits ou qu'il paie déjà des impôts dans un autre pays avec lequel le Canada a une entente, afin d'éviter la double imposition.