Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Le Nobel de physique remis à trois Américains

    Stockholm — Trois Américains ont reçu mardi le Nobel de physique pour avoir validé une incroyable prédiction d’Einstein : l’existence d’ondes gravitationnelles créées par les trous noirs, une révolution qui propulse notre connaissance de l’univers jusqu’au coeur du Big Bang. Un siècle après la publication par Albert Einstein de la théorie de la relativité générale qui en énonçait les principes premiers, les découvertes de Rainer Weiss, 85 ans, Barry Barish, 81 ans, et Kip Thorne, 77 ans, ont une nouvelle fois « bouleversé le monde », selon Göran Hansson, secrétaire général de l’Académie royale des sciences qui décerne le prix. En 1916, Albert Einstein avait prédit l’existence des ondes gravitationnelles, générées par une déformation de l’espace-temps lorsque des masses, comme le Soleil, une étoile ou des trous noirs, voient modifiées leur énergie ou leur trajectoire.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.