Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L’astéroïde Florence, passé au plus près de la Terre, a deux petites lunes

    6 septembre 2017 | Agence France-Presse à Washington | Science et technologie
    Un astéroïde
    Photo: Archives NASA Un astéroïde

    Florence, plus gros astéroïde à s’être approché aussi près de la Terre en plus d’un siècle, possède deux petites lunes, ont révélé des images radar de la NASA, capturées lors de son passage le 1er septembre à sept millions de kilomètres.

     

    C’est le troisième astéroïde triple circulant à proximité de notre planète parmi plus de 16 400 de ces corps célestes découverts à ce jour dans le voisinage terrestre, dont 60 ont une lune, précise l’agence spatiale américaine sur son site internet.

     

    Les deux lunes ont été détectées par l’antenne de 70 mètres de diamètre du centre de Goldstone de la NASA, dans le désert de Mojave en Californie, entre le 29 août et le 1er septembre. C’est le premier astéroïde doté de deux lunes découvert depuis l’astéroïde 1994 CC, en juin 2009.

     

    Les deux satellites naturels de Florence ont un diamètre d’environ 100 à 300 mètres. Le plus éloigné met de 22 à 27 heures pour faire le tour de l’astéroïde tandis que le plus proche boucle son orbite en huit heures.

     

    Ces observations ont également permis de confirmer que Florence, découvert en mars 1981, mesurait bien 4,5 km de diamètre.

     
    Photo: NASA/JPL-Caltech L'astéroïde Florence, par rapport à la Terre et la Lune
     

    Il s’agit du plus grand objet céleste à avoir croisé notre planète d’aussi près depuis la découverte du premier astéroïde dans le voisinage terrestre il y a plus d’un siècle, a précisé la NASA.

     

    De nombreux astéroïdes se sont approchés davantage de la Terre, mais tous étaient plus petits que Florence, selon Paul Chodas, responsable du Centre de la NASA pour l’étude des objets à proximité de la Terre.

     

    Florence ne reviendra pas vers notre planète avant octobre 2024 et ne repassera pas aussi près avant 500 ans, relève la NASA.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.