Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Les 18-34 ans demeurent les plus grands utilisateurs d’appareils mobiles

    81 % des jeunes de 18-34 ans qui possèdent un téléphone intelligent.
    Photo: iStock 81 % des jeunes de 18-34 ans qui possèdent un téléphone intelligent.

    Québec — Les 18-34 ans sont, sans grande surprise, les plus grands utilisateurs d’appareils mobiles, indique un nouveau volet de l’enquête NETendances du CEFRIO, publié jeudi.

     

    Au total, ce sont 81 % des jeunes de ce groupe d’âge qui possèdent un téléphone intelligent. En 2016, près de six adultes québécois sur dix, soit 58 %, possédaient un tel appareil, ce qui représente une progression de cinq points de pourcentage par rapport à l’année précédente.

     

    La tablette électronique connaît aussi une croissance, note le CEFRIO. Plus de la moitié des Québécois (51 %) détenaient une tablette électronique en 2016, une hausse de cinq points de pourcentage par rapport à 2015. La tablette est surtout populaire dans les foyers ayant au moins un enfant (64 %), contre 44 % pour les foyers sans enfants.


    Achats en ligne 
     

    La moitié des adultes possédant un appareil mobile ont réalisé au moins un achat en ligne sur cet appareil en 2016. L’ordinateur demeure toutefois le moyen le plus utilisé pour les achats sur Internet.

     

    Toujours selon l’enquête, plus de six Québécois sur dix (63 %) possédant un appareil mobile ont téléchargé au moins une application gratuite au cours de la dernière année, mais seulement 20 % des adultes ont téléchargé au moins une application payante.

     

    Les applications populaires sont celles utilisées pour suivre la météo (48 %), pour jouer et se divertir (43 %), pour suivre l’actualité (39 %), pour écouter de la musique (37 %), pour clavarder et réseauter (34 %) et pour gérer ses finances (30 %).

     

    Par ailleurs, le quart des détenteurs d’un téléphone intelligent démontrent un intérêt pour la réalité virtuelle.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.