Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Les patients de l’Hôpital Saint-Luc ont tous été transférés au nouveau CHUM

    8 octobre 2017 17h11 |Jean Philippe Angers - La Presse canadienne | Santé
    L’Hôpital Saint-Luc est le premier des trois hôpitaux du CHUM à déménager.
    Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir L’Hôpital Saint-Luc est le premier des trois hôpitaux du CHUM à déménager.

    Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) a franchi dimanche une autre étape de son déménagement alors que les patients de l’Hôpital Saint-Luc, au nombre de 113, incluant cinq bébés, ont été transférés vers le nouvel établissement.

     

    Le transfert a été réalisé sans accroc de 7 h à 10 h 15, une période de temps un peu plus courte que ce qui avait été anticipé, ont indiqué les autorités. Les patients ont été acheminés sur des civières par une passerelle, puisque l’hôpital Saint-Luc est situé tout près.

     

    Quelque 600 membres du personnel ont été mobilisés pour cette opération. Employés, médecins et bénévoles ont été mis à contribution. Ainsi, après l’inauguration du Centre de recherche du CHUM en 2013, l’urgence — qui doit pouvoir recevoir 65 000 visites par année — a accueilli ses premiers patients, dimanche.

    L’humoriste Yvon Deschamps, ex-porte-parole de la Fondation du CHUM, était présent pour accueillir les premiers patients transférés, vers 7 h, une mère et son bébé de deux jours, Fatima Radics et Ophélia.
     

    Un premier bébé est né dans les installations du CHUM. Le petit garçon est né par césarienne à 12 h 30, et le bébé et la maman se portent bien, a indiqué le CHUM.

     

    Danielle Fleury, infirmière et présidente-directrice générale adjointe du CHUM, a relaté que plusieurs employés avaient « un peu un pincement au coeur » en quittant les lieux de l’hôpital Saint-Luc, une femme ayant notamment écrit sur un mur qu’elle « y avait travaillé, mais aussi accouché ».

     

    Irène Marcheterre, directrice des communications du CHUM, a indiqué que le défi était surtout du côté des patients aux soins intensifs, « beaucoup plus fragiles, et qui doivent être accompagnés d’un médecin et d’un inhalothérapeute ». Les quatre patients ont été transférés sans problème, et il n’y a pas eu d’« opérations de dernière minute ».

     
    « Tous les patients sont installés dans leur lit, dans leur chambre et tout se passe bien », a affirmé Mme Fleury.

    Déménagements
     

    L’hôpital Saint-Luc est le premier des trois hôpitaux du CHUM à déménager. Il sera détruit afin de faire place à la phase 3 du nouvel hôpital devant être réalisée en 2021, qui doit notamment comprendre des cliniques ambulatoires, la bibliothèque, les archives, un amphithéâtre de 500 places et des espaces de stationnement souterrain. Le montant alloué pour les trois phases s’élève à 3,6 milliards $.
     

    Les prochains transferts de patients auront lieu le 5 novembre pour ce qui est de l’Hôtel-Dieu, et le 26 novembre, pour l’hôpital Notre-Dame.
     

    Dans ces deux cas, le transfert devra se faire par ambulance. Mme Fleury a fait valoir qu’Urgences Santé avait déjà l’expérience du transfert effectué pour le Centre universitaire de santé McGill. Elle a indiqué qu’un « maximum de 110 patients » seraient transférés de l’Hôtel-Dieu, et que le nombre serait plus important à l’Hôpital Notre-Dame, ne voulant pas s’avancer avant de connaître l’étendue des congés accordés d’ici la fin novembre.

    L’Hôtel-Dieu — sur la rue Saint-Urbain, près de l’avenue des Pins — abritera plusieurs cliniques et fera encore partie du CHUM pour les quatre prochaines années. L’hôpital Notre-Dame — sur la rue Sherbrooke, près de l’avenue Papineau — sera cédé au CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal à la fin du mois de novembre.

    Le nouveau CHUM, d’une superficie de près de 300 000 mètres carrés, compte notamment 772 chambres individuelles, 39 salles d’opération et plus de 400 salles d’examen.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.