Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Lettre

    Frais «accessoires»… mais «obligatoires»!

    2 novembre 2015 | Julien Michaud Montréal, le 29 octobre 2015 | Santé

    Je croyais qu’il y avait encore un programme public sans frais de dépistage du cancer du sein au Québec. Mais non ! Mon épouse, ayant été traitée avec succès pour un cancer du sein, s’assure à la demande de son médecin de passer une mammographie périodiquement. À la suite d’une mammographie de contrôle, on lui demande de payer 100 $ pour une échographie. Après s’être fait expliquer pourquoi, soit à cause de la présence possible d’un nodule, elle juge que ce n’était pas anodin ni accessoire, mais obligatoire. Mais, pour les radiologistes, pourquoi vouloir rendre accessibles ces services dans le secteur public ? Le conflit d’intérêts quant aux frais accessoires, avec la complicité d’un ministre syndicaliste, gagnant d’une prime de départ de 1,2 million de dollars, est fort rentable pour eux.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.