Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?

    Autisme : un développement cérébral différent est visible dès l’âge de six mois

    30 juin 2012 |Pauline Gravel | Santé
    Dès l’âge de six mois, le cerveau des nourrissons qui deviendront autistes suit un développement temporel et structurel qui diffère de celui des bébés normaux. Cette observation inédite qui a été faite par un groupe de chercheurs étasuniens et canadiens pourrait permettre de dépister précocement l’autisme, soit avant l’apparition des symptômes qui ne commencent à se manifester qu’à partir de la deuxième année de vie.

    Dans le cadre de l’Infant Brain Imaging Study (IBIS), des chercheurs de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, de l’Université de Washington à Seattle, de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie et de l’Université Washington à St Louis ont suivi par imagerie cérébrale l’état de développement de 15 faisceaux de fibres neuronales dans le cerveau de 92 nourrissons dont le risque d’être atteint d’autisme était plus élevé que la moyenne par le fait qu’un de leurs soeurs ou frères aînés était autiste. Alors qu’un enfant sur 110 est atteint d’autisme dans la population générale, cette proportion s’élève à un sur cinq au sein des familles à risque.


    Les scientifiques ont ensuite comparé les images obtenues à 6, 12 et 24 mois chez les nourrissons ayant développé les symptômes de l’autisme à celles croquées chez ceux dont le comportement est demeuré normal.


    Les chercheurs ont eu recours à une technique particulière d’imagerie par résonance magnétique (IRM), appelée imagerie par tenseur de diffusion, qui mesure l’anisotropie, c’est-à-dire la direction de l’écoulement de l’eau présente dans les neurones, et plus particulièrement dans les axones enveloppés de myéline qui forment de grands faisceaux de matière blanche à l’intérieur du cerveau.


    Les résultats qu’ils ont obtenus montrent que chez les enfants qui sont devenus autistes, 12 des 15 faisceaux de fibres blanches étudiés ont emprunté au cours de leur développement (entre l’âge de 6 et 24 mois) des trajectoires « désordonnées » et clairement différentes de celles décrites chez les enfants normaux. « Nous avons observé une anisotropie fractionnelle aberrante dès l’âge de six mois chez les nourrissons qui sont devenus autistes, soit beaucoup plus tôt que ce qui avait été rapporté dans les études précédentes qui faisaient état du volume significativement plus grand du cerveau des enfants autistes âgés de deux et trois ans, comparativement à celui de bambins normaux du même âge », souligne le directeur du Consortium pour la recherche en imagerie cérébrale de Montréal, Alan Evans, qui est coauteur de l’article relatant cette découverte dans l’American Journal of Psychiatry.

     

    Dépistage précoce


    Les signataires de l’article soulignent aussi le fait que la trajectoire du développement des fibres blanches dévie de la normalité bien avant l’apparition des premiers symptômes cliniques, qui ne sont détectés par « des médecins expérimentés qu’à partir de 24 mois », indique M. Evans, qui est chercheur à l’Institut et l’hôpital neurologiques de Montréal, le Neuro, qui était le centre de coordination où toutes les données de l’étude ont été acheminées et centralisées.


    Les chercheurs croient que cette organisation atypique des réseaux neuronaux pourrait servir de biomarqueur pour dépister précocement les enfants qui deviendront autistes. « Un tel marqueur permettrait de commencer très tôt des interventions comportementales qui pourraient atténuer les manifestations de ce syndrome », explique M. Evans, tout en prévenant que « cette étude ne nous propose pas de pilule magique pour guérir l’autisme, mais elle nous aide à comprendre le mécanisme neurobiologique qui l’engendre ».

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel