Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Santé: Vinaigre de grand-mère

    22 mars 2003
    Quand la science n'a pas daigné se pencher sur un sujet, elle le rejette comme non valable. Voici donc, pour les scientifiques, une chronique non valable.

    Pour les autres, maintenant qu'on est entre nous, on va parler du vinaigre de cidre. Vous avez lu ça quelque part: c'est bon pour la santé, et ça pourrait même aider à soigner des malaises. Hippocrate aurait soigné des patients avec du vinaigre de cidre, mais on lui en met beaucoup sur le dos, à ce papa médecine, et il n'est pas là pour nous contredire... Gardons donc un oeil critique, quoique tolérant.

    La réputation de cet élixir de jeunesse est positive sur toute la ligne, et même si on n'en dit pas de mal, on ne peut pas dire formellement ceci ou cela. Il n'y a pas de preuves... autres que celles de l'expérience des gens — ce que les Américains appellent folk medicine, qu'on traduira ici avec humour par «médecine de famille».

    Personnellement, et ce, depuis belle lurette, j'utilise le vinaigre de cidre comme base de vinaigrette — si ça peut vous donner une idée quand vous n'avez pas envie de l'avaler tout cru. J'ai décidé d'intensifier ma dose pour aider à dissoudre la calcification de mon tendon — je vous ai parlé de ma tendinite, vous vous souvenez? Je vais en frictionner mon épaule après avoir attendri la région avec de l'eau chaude salée. Un remède de grand-mère, comme de raison. Mais on prétend que sur les endroits endoloris, y compris par l'arthrite, ça soulage.

    Car le vinaigre de cidre — le pur, bio et non pasteurisé, bien entendu — est réputé pour soulager les douleurs liées à l'arthrite. Je vous ai déjà dit que ma mère l'avait utilisé avec succès; c'est d'ailleurs pour cette raison que je reprends le sujet: vous m'écrivez et me demandez quoi faire. Ma mère répond gentiment, et cela m'a décidée à faire une petite recherche. Pour l'arthrite et les douleurs liées aux articulations, il s'agit d'en prendre une cuillerée à table dans un demi-verre d'eau à chaque repas et au coucher, si ça vous dit d'essayer. N'attendez pas une cure instantanée, les malaises arrivent lentement et repartent lentement, il faudrait arrêter d'attendre des miracles. Si vous êtes régulier et persévérant, vous pourrez m'en reparler. Et pour l'arthrite, le vinaigre de cidre n'est pas la solution unique. Aux États-Unis, on a (re?)commencé à utiliser les sangsues pour soulager les douleurs! Plus modestement, l'alimentation dans son ensemble peut contribuer à améliorer les symptômes: il s'agit de rééquilibrer le rapport acido-basique de l'organisme, comme disent les naturopathes, en allant vers les aliments alcalinisants plutôt qu'acidifiants. En général, l'eau, les légumes verts et les fruits mûrs sont alcalinisants; les amandes, l'huile d'olive, les dattes et la verveine en infusion également. Par nos choix alimentaires, à la longue, nous avons acidifié notre organisme. Nous pouvons le reminéraliser, l'alcaliniser pour retrouver une meilleure santé... et ce n'est jamais instantané. Je sais que ça irrite certaines personnes qui ne veulent pas faire l'effort de changer leur alimentation et préfèrent dire qu'elles ne croient pas à ça. On creuse sa tombe avec ses dents... et, pour s'y rendre, un corps souffrant!

    Quant au vinaigre de cidre, pour y revenir, qu'a-t-il pour avoir si bonne réputation? En plus de sa valeur nutritive — on le dit riche en minéraux et en oligo-éléments: phosphore, magnésium, calcium, fluor, fer, etc., et il est donc reminéralisant —, il augmenterait la quantité d'enzymes de digestion et détruirait les bactéries nuisibles. On le dit utile dans les cas de brûlements d'estomac et d'autres problèmes gastriques. On a également prétendu qu'il aidait à faire maigrir allons, allons, il ne faut pas tout avaler! Ce qui aide à faire maigrir, vous le savez, c'est de moins manger et de faire de l'exercice. Aucune tisane, aucun vinaigre ne peuvent vous faire maigrir; cependant, ils ne nuisent pas car, pendant que vous buvez ça, vous n'êtes pas dans le cola! En passant, vous avez bien entendu parler du boycottage des produits américains pour protester contre leur boycottage des produits français? Boycottez sans crainte: il se fait du bon vinaigre de cidre au Québec. On en fabrique même un savon dont on vante les bienfaits pour les peaux grasses ou acnéiques.

    Quand le vinaigre est naturel et non filtré, le jus de pomme longuement fermenté a déposé une «mère» (comme avec le vin et son vinaigre): c'est ce que vous cherchez pour déterminer sa qualité, un petit tas gélatineux et sombre au fond de la bouteille. Vous avez alors le vinaigre de cidre thérapeutique. Il soulage les démangeaisons quand on l'applique localement, y compris sur le pied d'athlète; les maux de gorge sont soulagés par un gargarisme, et même les vaginites le sont par un bain dans lequel on a mis trois tasses de vinaigre de cidre... C'est dire si les connaissances folkloriques sont utiles!

    ***

    Pour en savoir plus:

    Des livres: Manon Derocher, Le Vinaigre de cidre artisanal - Ma passion, ses vertus, publié à compte d'auteur; Marie-France Muller, Le Vinaigre santé, Éditions Jouvence; ou encore le classique du Dr D. C. Jarvis, Arthritisme et vieux remèdes, Robert Laffont.

    Liste des aliments acides ou alcalins:
    http://www.dietobio.com/dossiers/fr/pH/liste.html
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel