Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Québecor rapatrie sa production numérique et coupe chez Canoë

    Une refonte majeure est en branle, révèle un mémo interne

    12 avril 2017 |François Lévesque | Médias
    L'entreprise dit toutefois vouloir créer plusieurs nouveaux postes en rédaction, en production, en infographie, en réseaux sociaux, ainsi qu’en captation et en montage vidéo.
    Photo: Olivier Zuida Le Devoir L'entreprise dit toutefois vouloir créer plusieurs nouveaux postes en rédaction, en production, en infographie, en réseaux sociaux, ainsi qu’en captation et en montage vidéo.

    Une refonte numérique majeure s’est mise en branle chez Québecor Groupe Média, révèle une note interne dont Le Devoir a obtenu copie. À cette fin, l’entreprise rapatrie ses factions numériques et met sur pied une nouvelle équipe de stratégie et de création de contenus, lesquels contenus intégreront davantage de nouvelles technologies. Ce faisant, l’entreprise supprime six postes, la plupart chez sa filiale Canoë.ca, qui avait déjà subi plusieurs coupes ces dernières années.

     

    Toutefois, Québecor Groupe Média dit vouloir créer plusieurs nouveaux postes en rédaction, en production, en infographie, en réseaux sociaux, ainsi qu’en captation et en montage vidéo. À cela s’ajoutent une dizaine d’embauches qui ont eu lieu au cours du plus récent trimestre dans les salles de nouvelles de même qu’à la filiale Argent.

     

    Mathieu Turbide pilotera la nouvelle équipe à titre de vice-président, contenu numérique. Il était auparavant responsable du contenu et des plateformes numériques des journaux de Québecor.

     

    Du côté de Canoë, le site continuera d’exister pour le moment, mais il sera dorénavant alimenté par cette nouvelle entité centralisée.

     

    À terme, ce changement stratégique quant au modèle de production de contenu se veut un moyen de miser sur l’apparition de nouvelles technologies, notamment immersives et interactives.

     

    Exploitation de mégadonnées

     

    La filiale Vidéotron est elle aussi concernée par cette offensive. Caroline Roy aura la charge de superviser l’accentuation de l’orientation numérique à titre de nouvelle vice-présidente responsable d’encadrer les activités de développement applicatif numérique.

     

    « [L’équipe multidisciplinaire] continuera de mettre sur pied de nouvelles stratégies pour placer le numérique au coeur de son expérience client. Elle veillera également au développement de très importants projets d’exploitation de mégadonnées (big data) afin d’enrichir notre compréhension du parcours client », peut-on lire dans la note.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.