Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Radio-Canada revoit sa «stratégie littéraire»

    30 mars 2015 |Stéphane Baillargeon | Médias
    Une équipe de Radio-Canada est à peaufiner une liste des «Cent livres canadiens et québécois qu’il faut avoir lus».
    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Une équipe de Radio-Canada est à peaufiner une liste des «Cent livres canadiens et québécois qu’il faut avoir lus».

    Un site Internet pour les gouverner tous, un site pour les trouver. Radio-Canada lancera une nouvelle « stratégie littéraire » le 23 avril. Selon les informations obtenues par Le Devoir, cette stratégie repose sur un site Internet où seront regroupés tous les contenus liés aux livres développés à la radio tout en favorisant les échanges avec les auditeurs.

     

    La nouvelle plateforme sera aussi enrichie de contenus spéciaux en préparation. Il est envisagé d’y distribuer des livres audio. Une équipe peaufine aussi une liste des « Cent livres canadiens et québécois qu’il faut avoir lus ». Les ouvrages sélectionnés seront présentés un à un par des animateurs et des journalistes radio-canadiens. Les capsules enregistrées composeront une sorte d’illustration et de défense de cette bibliothèque idéale du pays.

     

    Une fête du livre printanière

     

    Ces « initiatives » vont remplacer Le combat des livres et le Prix des lecteurs. Lecombat des livres pastiche la mécanique des télé-crochets pour désigner un roman gagnant. LePrix des lecteurs vise à promouvoir la littérature francophone canadienne hors Québec.

     

    Le nouveau site d’échange veut également faire une place aux auteurs. Il est par exemple envisagé d’y diffuser les premières pages d’un nouveau livre.

     

    « Radio-Canada offre un espace public sur la lecture à ses auditeurs, ce qui s’inscrit parfaitement dans notre rôle de diffuseur public », explique Robert Nadeau premier directeur de RC, Radio nationale et Grand Montréal, dans une entrevue accordée à Micro 4, bulletin des radios francophones publiques. Il y fournit quelques détails sur le projet. « On croit que le lancement de la nouvelle stratégie deviendra en quelque sorte une fête du livre au printemps. »

     

    M. Nadeau ajoute que les livres, la radio et le Web se marient naturellement. « Nous voulons accroître notre force de frappe en plaçant le grand public au coeur de chacune de nos interventions, dit-il. Notre stratégie s’appuie sur les lecteurs, les créateurs, les partenaires et les auditeurs. »

     

    Les émissions littéraires déjà en ondes seront bien sûr mises à profit. La « stratégie » veut fédérer les références et les lecteurs proposés dans la quotidienne Plus on est de fous, plus on lit, animée par Marie-Louise Arsenault. Il sera en plus possible de récupérer des contenus générés par l’hebdomadaire La librairie francophone.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.