Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    La Cour suprême entendra la cause de Vice Media

    1 décembre 2017 |La Presse canadienne | Justice

    Ottawa — La Cour suprême du Canada a accepté d’entendre en appel une affaire qui oppose la liberté de la presse et les pouvoirs d’enquête de la police, et qui met en cause essentiellement la fameuse « protection des sources journalistiques ». Le plus haut tribunal du pays a annoncé jeudi qu’il entendra la cause du journaliste de « Vice Media » Ben Makuch. Le reporter conteste le jugement de la Cour d’appel de l’Ontario qui l’oblige à remettre à la Gendarmerie royale du Canada (GRC) son matériel journalistique utilisé pour sa série d’articles sur un homme de Calgary soupçonné d’activités terroristes. Le reporter avait écrit en 2014 trois articles sur l’implication de Farah Shirdon dans le groupe armé État islamique en Irak. La GRC avait obtenu du tribunal une ordonnance de communication, qui obligeait Vice Media et le reporter Makuch à remettre à la police des documents et données liés à ces communications. Le reporter Makuch a tenté de faire invalider l’ordonnance en soutenant que les sources journalistiques auraient ensuite peur de se confier.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.