Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Toronto

    Une attaque inspirée de Polytechnique évitée

    8 décembre 2016 |Philippe Orfali | Justice
    Le 6 décembre 1989, Marc Lépine avait fauché la vie de 14 femmes à Polytechnique.
    Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Le 6 décembre 1989, Marc Lépine avait fauché la vie de 14 femmes à Polytechnique.

    Équipé d’un véritable arsenal de guerre, un jeune Torontois comptait rendre « hommage » à l’auteur de la tuerie de l’École polytechnique en ciblant les élèves d’une école secondaire de la ville, a annoncé mercredi la police.

     

    Une machette, une hachette, deux épées, quatre couteaux et des flèches ont été récupérés au domicile d’un jeune homme de 17 ans, arrêté tôt mardi matin par la police de Toronto.

     

    « Une attaque devait avoir lieu le 6 décembre 2016, pour le 27e anniversaire du massacre de l’École polytechnique à Montréal », a indiqué la police dans un communiqué. Selon le sergent détective Paul Qureshi, le garçon aurait décrit de façon précise les gestes qu’il comptait poser dans un billet de blogue. « Il énumérait les choses qu’il voulait faire pour causer du tort à l’école, et il faisait mention du massacre de Montréal », en précisant l’adresse de l’école, selon M. Qureshi.

     

    L’adolescent, dont l’identité n’a pas été révélée parce qu’il est mineur, est accusé d’avoir proféré des menaces de causer des lésions corporelles à quelqu’un ainsi que des menaces de mort.

     

    Le 6 décembre 1989, Marc Lépine avait fait 14 morts, toutes des femmes.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.