La Chine injecte 275 milliards pour combattre la pollution de l'air

Pékin — La Chine va dépenser 275 milliards pour lutter contre la pollution de l'air au cours des cinq prochaines années, écrit un quotidien officiel, qui souligne que le problème est devenu une priorité pour le gouvernement.

Ce budget représente plus que le produit intérieur brut (PIB) de Hong Kong l'an dernier, et démontre à quel point le gouvernement chinois désire améliorer de façon tangible la qualité de l'air dans le pays. La pollution atmosphérique est devenue une source de mécontentement au sein de la population, et ternit l'image du pays sur la scène internationale.

Le China Daily révèle que le plan vise la capitale, Pékin, la ville portuaire voisine de Tianjin, ainsi que la province densément peuplée de Hebei qui les entoure.

Le ministère de l'Environnement n'a pas immédiatement répondu à une demande l'invitant à commenter l'information.

Le gouvernement chinois est resté longtemps indifférent aux questions environnementales, tout occupé au développement économique. Les grandes villes du pays sont confrontées à des problèmes de smog parmi les pires au monde, et l'eau est extrêmement polluée.

Le gouvernement a commencé à lancer ses initiatives de lutte contre la pollution à la suite de la grogne de la population.

Le China Daily affirme que les nouvelles mesures visent à réduire les émissions polluantes à Pékin et dans les environs de 25 % d'ici 2017. Le quotidien ajoute que les détails seront dévoilés à la fin du mois de juillet, au plus tôt.

En 2012, le PIB de Hong Kong était de 263 milliards.
8 commentaires
  • André Michaud - Inscrit 25 juillet 2013 13 h 45

    La contribution de la Chine

    Parions que la Chine apportera des solutions écologiques qui serviront partout à travers le monde, et à bon prix. Peut-être la première auto électrique à prix accessible ?

    La nécessité est la mère de l'invention!

    • Benoît Landry - Abonné 26 juillet 2013 08 h 17

      Et le Canada devra pédaler comme un fou pour rester dans la course parce qu'on se sera trainer les pieds à jouer le petit chien de Washington

    • André Michaud - Inscrit 26 juillet 2013 10 h 02

      @ Benoit Landry

      Je doute que les pays occidentaux puissent compétitionner avec la Chine avec des produits à prix abordable...ici tout coûte tellement plus cher à produire!

      Les pays ocidentaux produisent déjà des truc moins polluants, mais qui ne sont pas à prix vraiment abordable..et pour faire une différence écologique il est essentiel que ces soit des produits abordables...

    • Éric Cyr - Inscrit 26 juillet 2013 17 h 01

      Ils ont déjà la BYD e6 et nous on a la Tesla S. Il suffirait qu'un des "grands" de l'auto cesse de faire semblant et produise massivement une bonne tout-électrique à bon prix et à autonomie de chrétien. C'est pas les technologies qui manquent, mais les volontés économiques.

  • France Marcotte - Abonnée 26 juillet 2013 08 h 24

    Mea culpa

    275 milliards pour réparer et combien cela aurait-il coûté pour éviter?

    Qui a dit que l'économie était quelque chose de rationnel?

  • Éric Cyr - Inscrit 26 juillet 2013 14 h 35

    Que c'est génial! What a deal!

    Quelle aubaine pour nos mega-corporations occidentales qui nous font surconsommer des produits fabriqués par une main-d'oeuvre archi-disciplinée avec des salaires de semi-esclaves... et en prime, grâce à l'externalisation de notre pollution de NOS compagnies, ce sont les chinois qui doivent porter l'odieux et les troubles de santé de NOTRE pollution.

  • Michèle-Antonia Mercure - Inscrite 26 juillet 2013 16 h 19

    Incroyable

    Incroyable que de conrtaster qu'après autant d'années, ces gens ne se sont pas révolté contre cette polution.

    • Éric Cyr - Inscrit 26 juillet 2013 17 h 02

      Et nous? pourquoi ne nous révoltons-nous pas contre les pétrolières? Parce qu'ils contrôlent les médias et les politiciens, voilà pourquoi. Le cartel pétrolier mondial est omnipuissant.