Étude - L’herbicide Roundup serait dangereux pour la santé

Alors que le gouvernement Harper envisage de permettre la commercialisation de la luzerne génétiquement modifiée Roundup Ready de la multinationale Mosanto, des chercheurs américains concluent que l’herbicide Roundup peut causer des maladies graves, dont le parkinson et le cancer.


Dans une étude publiée la semaine dernière dans le journal scientifique Entropy, il a été démontré que l’utilisation abondante de ce Roundup dans les serres, les jardins et sur les gazons pouvait contaminer la chaîne alimentaire. En fait, des résidus de glyphosate, l’ingrédient de base du Roundup, ont été détectés dans des denrées alimentaires.


La chercheuse Stéphanie Seneff, de l’Institut des technologies du Massachusetts, et son collègue, Anthony Samsel, consultant en environnement à la firme Arthur D. Little, notent que « les résidus de glyphosate renforcent les effets nocifs des autres poisons et substances chimiques toxiques déjà présents dans notre environnement. Une fois que tous les résidus toxiques sont réunis, les risques de perturber les fonctions vitales de l’organisme et de causer des maladies graves sont alors plus importants. »


De plus, les effets dommageables sur le corps humain seraient insidieux et se manifesteraient lentement notamment par des inflammations qui endommagent les cellules du corps tout entier.

  • Georges LeSueur - Inscrit 28 avril 2013 23 h 28

    Roundup ...et tous les autres !

    La multinationale Monsanto agit partout comme un cheval de Troyes.
    Une fois les cultures contaminées autour des champs où ses semences sont volontairement utilisées, elle demande parait-il que les cultivateurs paient un droit comme ceux qui les ont choisies.
    Les pays et les cultivateurs qui choisissent une culture classique ou biologique, doivent prendre toutes dispositions pour être à l'abri de la contagion des produits Monsanto et du chantage qu'elle exerce avec le concours de ses avocats. Une question d'équité et justice.

  • Claude Smith - Abonné 29 avril 2013 08 h 54

    Surprenant !

    Ce qui me surprend, ce ne sont pas les résultats de la recherche de Stéphanie Seneff, mais le fait que Monsanto n'ait pas infiltré l'Institut des technologies de
    Massachusetts pour biaiser les résultats.

    Claude Smith

  • Pierre Denis - Inscrit 29 avril 2013 09 h 17

    Poursuite

    Vous osez vous attaquer à Monsanto ? Appelez vos avocats, vous allez en avoir besoin...

  • Danielle - Inscrit 29 avril 2013 10 h 32

    Au diable la santé, au diable les citoyens-es

    Le pire c'est qu'Harper va continuer d'autoriser cette cochonnerie parce que ça cré de l'emploi.

  • Jean-Marie Francoeur - Inscrit 29 avril 2013 12 h 03

    Saloperies

    Le maïs transgénique et le roundup sont un flop. Aux USA plusieurs fermiers ont perdu jusqu'à 90 % de leurs récoltes. Même chose en France. Ces savants messieurs ont oublié un acteur important : la nature. Il s'avère qu'en très peu de temps, les agents destructeurs de ces cultures s'adaptent et résistent. Une situation qui ne finira jamais. La multinationale préparant des solutions encore plus puissantes, ce qui fera des insectes et maladies indestructibles. Aux Indes, Mosanto a convaincu des agriculteurs de coton d'utiliser ses semences. La première année, ce fut le pactole. Mais la suivante, la catastrophe. Des insectes ont envahi les cultures, détruisant tout. Or, Mosanto a la solution : répandre des insecticides fabriqués par elle. Les paysans n'ont pas les moyens de se payer ces insecticides. Ils n'ont jamais eu d'argent, n'ont jamais négocié avec des banques et ont toujours utilisé leurs propres semences. Ils sont pris à la gorge et les suicides atteignent des records : plus d'un million jusqu'ici. Et Mosanto réplique que les suicides sont courants partout et comble de mauvaise foi le représentant affirme que "si l'on regarde de près ces suicidés, on voit que ce sont des paresseux".

    http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?o

    http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?o