Montréal - Un béluga aurait été aperçu dans le Vieux-Port

Le Réseau québécois d’urgences pour les mammifères marins tente de confirmer la présence d’un béluga dans le Vieux-Port de Montréal.

Il s’agirait d’une « première », affirme le coordinateur du Réseau et directeur des programmes de recherche du GREMM, Robert Michaud, qui tente toujours de valider l’information. « Nous avons reçu un appel nous informant qu’un plaisancier avait vu un béluga dimanche après-midi près du Quai de l’horloge dans le Vieux-Port de Montréal. »


Selon lui, l’information est « assez fiable », même si elle n’a pas encore été validée par des observateurs d’expérience. « La description ressemble assez à un béluga pour qu’on ait considéré l’information comme fiable, précise Robert Michaud. L’information est d’autant plus intéressante qu’un béluga a été vu il y a environ trois semaines à Québec par un observateur aguerri. »


La nouvelle de cette surprenante observation dans le Vieux-Port a été communiquée aux partenaires du Réseau à Montréal à qui l’on a demandé d’ouvrir l’oeil.


Si d’autres observations viennent appuyer celle-ci, une équipe de patrouilleurs sera dépêchée pour valider et documenter le phénomène.


Un animal qui se retrouve aussi loin de son aire de répartition naturelle n’est pas nécessairement en difficulté, précise le biologiste, mais il « risque de rencontrer des pièges auxquels il n’est pas habitué et de faire des erreurs de navigation ».


Cette « observation inhabituelle », qui reste toutefois à confirmer, pourrait être en lien avec les importants problèmes de santé qui affligent les nouveau-nés ces dernières années, croit Robert Michaud.

2 commentaires
  • LAURENT PRADIES - Inscrit 9 octobre 2012 02 h 32

    Gary nous t'avons reconnu !

    L'hypothèse la plus rationnelle est qu'il s'agissait simplement de notre ami Gary qui faisait trempette dans le Vieux Port...il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages...

  • robin fortier - Inscrit 9 octobre 2012 09 h 45

    Un anumal de compagnie pour la marine marchande

    Le Béluga, un mammifère très social avec l'humain, facile à apprivoiser, a probablement suivi un bateau de marine marchande pour s'amuser et probablement pour se nourrir aussi, car nous avons passablement réduit sa capacité à se nourrir avec toutes nos modifications hydrauliques sur le territoire.