Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Colloque

    Des porte-étendard de l’extrême droite réunis au collège de Maisonneuve

    Ce n’est pas la première fois que le collège de Maisonneuve est associé à une controverse pour la location de ses locaux.
    Photo: Graham Hughes La Presse canadienne Ce n’est pas la première fois que le collège de Maisonneuve est associé à une controverse pour la location de ses locaux.

    Le collège de Maisonneuve accueillera en ses murs un colloque organisé par un regroupement flirtant avec l’extrême droite qui suscite déjà des remous sur les réseaux sociaux.

     

    Mis sur pied par le Mouvement républicain du Québec et La Meute, le « Rassemblement pour le bien commun et l’intérêt supérieur du Québec » donnera la parole, le 17 juin prochain, à divers conférenciers, dont l’avocat et ex-ministre péquiste Richard Le Hir, de même qu’à d’autres commentateurs et chefs de formations politiques nationalistes très campées à droite, comme Horizon Québec actuel (HQA).

     

    Ce dernier regroupement était responsable, lors de la récente élection partielle dans Gouin, de l’affichage de la controversée pancarte électorale calquée sur celle du Front national montrant une jeune fille coiffée d’une tuque d’un côté et vêtue d’un niqab de l’autre, où on pouvait lire : « Choisissez votre Québec – Le multiculturalisme canadien, non merci ! »

     

    Cofondateur de HQA, Alexandre Cormier-Denis, qui s’est présenté dans Gouin pour le parti indépendantiste, sera également du colloque qui remettra en question le multiculturalisme et appellera au « regroupement des forces nationalistes canadiennes-françaises ».

     

    Des tensions

     

    Déjà, l’organisation de ce colloque a causé des tensions, notamment en provoquant l’ire de groupes de gauche, à l’opposé du spectre.

     

    Sur le site du parti communiste révolutionnaire, le Mouvement révolutionnaire du Québec (MER-Montréal) appelle à un rassemblement mercredi midi devant le collège de Maisonneuve pour empêcher la tenue de l’événement.

     

    « L’avenir du Québec ne devrait pas être décidé “entre hommes blancs”. L’indépendance nationale est un projet bourgeois qui ne représente pas les intérêts de la classe ouvrière », peut-on lire. Les partisans du colloque ont répliqué en invitant les gens à « confronter pacifiquement » ces opposants et en demandant des dons à leur communauté pour assurer la sécurité de l’événement.

     

    Ce n’est pas la première fois que le collège de Maisonneuve est associé à une controverse pour la location de ses locaux.

     

    En 2015, l’établissement avait dû suspendre son contrat de location le liant à l’École des compagnons de l’imam Adil Charkaoui, dont des jeunes partis faire le djihad en Syrie avaient suivi les enseignements.

     

    Joint mardi en début d’après-midi, le collège n’a toutefois pas été en mesure de répondre aux questions du Devoir.

    Rectificatif Le Devoir a publié sur ses plateformes numériques, le mercredi 7 juin, une photo de l’ex-ministre péquiste Richard Le Hir pour illustrer sa participation à une conférence au collège de Maisonneuve. Malheureusement, la combinaison du titre de l’article et de la photo pouvait laisser croire qu’il était un porte-étendard de l’extrême droite. Ce n’était pas notre intention. Nous nous en excusons.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.