Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Printemps érable

    Le conflit en quelques dates

    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir

    Mars 2011 Le ministre des Finances Raymond Bachand annonce que Québec augmentera les droits de scolarité à compter de septembre 2012, à raison de 325 $ par année pendant cinq ans, pour une hausse totale de 1625 $.

     

    13 février 2012 Les premières associations étudiantes votent pour la grève générale illimitée.

     

    22 mars Plus de 100 000 personnes participent à une manifestation pacifique.

     

    2 avril L’édifice abritant le bureau montréalais de la ministre de l’Éducation Line Beauchamp est peint en rouge.

     

    L’immeuble devient un point de ralliement populaire durant les manifestations.

     

    20 avril Les policiers et les manifestants s’affrontent devant le Palais des congrès de Montréal, où se tient un salon de l’emploi pour le Plan Nord de Jean Charest.

     

    23 avril Début des négociations entre le gouvernement et les regroupements étudiants.

     

    25 avril Le gouvernement rompt les négociations en soutenant que la CLASSE adopte une position trop ambiguë devant de nouvelles manifestations musclées à Montréal.

     

    4 mai Une manifestation organisée à Victoriaville en marge du Conseil général du Parti libéral du Québec vire à l’émeute.

     

    14 mai Line Beauchamp démissionne de son poste de ministre de l’Éducation et est remplacée par Michelle Courchesne.

     

    18 mai Le projet de loi no 78 est adopté.

     

    22 mai À l’occasion du 100e jour de grève étudiante, plus de 100 000 personnes participent à une manifestation plurielle à Montréal ; plusieurs défient la loi 78 en dérogeant à l’itinéraire soumis à la police.

     

    23 mai Les processions de casseroles se multiplient aux quatre coins de la province, attirant chaque soir des foules de plus en plus nombreuses et diversifiées.

     

    28 mai Les leaders étudiants et le gouvernement sont de retour à la table des négociations, à Québec.

     

    9-10 juin Manifestations étudiantes en marge du Grand Prix de Montréal. 17 août Retour en classe des derniers cégépiens en grève. 4 septembre Élection du Parti québécois de Pauline Marois. La hausse des droits de scolarité est annulée le 20 septembre.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.