Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    La lecture : pas seulement des livres !

    17 septembre 2014 | Félix Maltais - Éditeur, magazines Les Explorateurs, Les Débrouillards et Curium | Éducation
    Si on veut amener les jeunes à lire, il faut des professionnels pour les animer et les gérer.
    Photo: Annik MH De Carufel Archives Le Devoir Si on veut amener les jeunes à lire, il faut des professionnels pour les animer et les gérer.

    Depuis l’étonnante déclaration du ministre de l’Éducation sur les livres à l’école, j’ai lu dans tous les journaux d’innombrables chroniques dénonçant, avec raison, ces propos. Chaque chroniqueur y allait de ses propres analyses sur l’importance de la lecture chez les jeunes, sur le rôle de l’école, sur l’importance du livre en classe, etc.

     

    Fort bien. Mais aucun commentateur n’a mentionné que dans les classes et les bibliothèques scolaires, il faut aussi… des magazines ! Or, l’achat de magazines éducatifs par les écoles était aussi menacé par les propos et directives du ministre de l’Éducation que l’achat de livres.

     

    Magazines gratuits

     

    Paradoxalement, la tempête médiatique autour de la déclaration de M. Bolduc coïncidant avec notre distribution gratuite, à la suite de demandes faites par les enseignants, de 198 600 magazines dans les écoles. Nous avons ainsi donné à 6620 enseignants et à leurs élèves une valeur de près d’un million de dollars de magazines de septembre (Les Explorateurs, Les Débrouillards et le nouveau Curium, le premier magazine de contenus pour les 14-17 ans au Québec). C’est toujours ça de gagné pour les écoles, en ces périodes de compressions gouvernementales ! Mais hélas, aucun média n’a parlé de ce qui est pourtant la plus importante activité de promotion de la lecture au Canada. Faut croire que c’est plus facile de critiquer que d’informer…

     

    Savent-ils, tous ces journalistes « spécialistes de la lecture », que le magazine est le type de lecture préféré d’une forte proportion de jeunes (en particulier les garçons) ? Qu’il atteint présentement des records de popularité au Québec ? Ainsi, les magazines de Publications BLD (Les Débrouillards, Les Explorateurs, Curium…) et de Bayard Canada (Pomme d’api, J’aime lire, etc.) rejoignent chaque mois plus de 600 000 jeunes, parents et enseignants ? Chaque année, nous vendons plus d’un million et demi de magazines éducatifs. C’est sans compter les autres éditeurs de magazines éducatifs ou jeunesse.

     

    Si on veut amener les jeunes à lire, il ne faut pas seulement des bibliothèques bien garnies et des professionnels pour les animer et les gérer. Il faut aussi respecter et valoriser les types de lecture des jeunes, y compris les magazines. Cela, les parents et les enseignants le savent… seuls les journaux et le ministère de l’Éducation sont en retard !













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.