Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    McGill: le protocole visant à encadrer les manifs est sévèrement critiqué

    4 décembre 2012 |Lisa-Marie Gervais | Éducation
    La version « améliorée » du Protocole provisoire visant à encadrer les manifestations à l’Université McGill est toujours inacceptable aux yeux des étudiants et des syndicats d’enseignants qui considèrent qu’il viole la Charte québécoise des droits et libertés. Ceux-ci ont signifié à l’administration leur profond désaccord avec cette nouvelle version qui, à peu de chose près, reprend l’énoncé de la première, publiée en février dernier, et restreint considérablement le droit de manifester.

    Une lettre signée par les trois grands syndicats regroupant des enseignants et du personnel de soutien (AGSEM, MUNACA et AMUSE selon les acronymes en anglais) condamne de façon on ne peut plus forte ce nouveau protocole transmis à la communauté de McGill pour approbation. « Dans sa forme actuelle, le Protocole confond “simple dérangement” avec “perturbation violente” et empêche les membres de la communauté de McGill de manifester, ne serait-ce que dans sa plus faible expression, sa dissidence politique. Ce faisant, le Protocole contrevient à la Charte québécoise des droits et libertés qui protège explicitement la liberté de tous les citoyens à s’engager dans une manifestation non violente », peut-on lire dans la lettre diffusée sur Internet.


    Le Protocole provisoire ne permet en effet les manifestations que si elles se tiennent dans des endroits qui sont généralement accessibles à tous les membres de l’Université, permettent le libre accès à tous les locaux et ne perturbent pas la tenue des cours. Il précise aussi les responsabilités des manifestants qui pourraient écoper de sanctions disciplinaires s’ils refusaient, par exemple, de baisser le ton, de décliner leur identité ou de quitter un lieu à la demande du service de sécurité.


    Jonathan Mooney, président de l’Association des étudiants de cycles supérieurs de McGill (PGSS), s’est dit déçu du peu de changements apportés au Protocole et rencontrera l’administration le 10 décembre prochain pour y proposer une série d’amendements.


    Une première version de ce Protocole provisoire a été élaborée par la rectrice de McGill, Heather Munroe-Blum, et ses conseillers au lendemain d’une occupation de cinq jours des bureaux de l’administration (James building) de McGill en février dernier.


    Dès sa diffusion, ce premier protocole avait été vertement critiqué, ce qui avait forcé l’administration à revoir ses méthodes. « Le problème, c’est qu’il n’avait pas eu de discussion avec la communauté. On voulait que tous les membres […] puissent en débattre », a indiqué M. Mooney.


    McGill a donc mandaté Christopher Manfredi, doyen de la Faculté des arts, pour produire un rapport après avoir consulté toute la communauté universitaire. Somme toute bien reçu, le Rapport sur la Tribune libre sur la liberté d’expression et les réunions pacifiques déposé le 8 octobre dernier définit notamment ce que serait une manifestation pacifique acceptable, soit l’endroit (elle ne doit pas se tenir dans un lieu à accès restreint) et la durée (elle ne doit pas durer longtemps). « On n’est pas d’accord avec les critères. Une manifestation peut durer longtemps tout en étant pacifique, a insisté M. Mooney. Il faut se demander si elle viole les droits d’autrui, pas si elle a lieu dans un endroit à accès restreint ou si elle dure longtemps. »


    En vertu du rapport Manfredi, le Protocole provisoire a donc été modifié et soumis pour approbation aux membres de la communauté universitaire… et ne réussit visiblement toujours pas le test.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel