Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Annulation de la session: rencontre en haut lieu à Québec

    Charest et Beauchamp ont rencontré les cégeps et les universités

    3 mai 2012 16h05 | Lisa-Marie Gervais | Éducation
    Jean Charest a rencontré aujourd'hui le président-directeur général de la Fédération des cégeps, Jean Beauchesne.
    Photo : Clément Allard - Le Devoir Jean Charest a rencontré aujourd'hui le président-directeur général de la Fédération des cégeps, Jean Beauchesne.
    Une rencontre en haut lieu a été organisée pour régler le conflit étudiant. Le Devoir a appris que le premier ministre Jean Charest s'est réuni en début d'après-midi avec les cégeps et les universités pour discuter d'une sortie de crise.

    Le président-directeur général de la Fédération des cégeps, Jean Beauchesne, et le p.-d.g. de la Conférence des recteurs et des principaux du Québec (CREPUQ), Daniel Zizian, se sont rendus à Québec où ils ont rencontré Jean Charest et la ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, qui les avaient convoqués.

    Une sortie de crise en vue? L'annulation de la session y a été discutée. «On est à huit cégeps qui ont huit semaines ou plus de grève. L'annulation, c'est une hypothèse qui commence à circuler, mais on n'en est pas là comme réseau. L'annulation est maintenant envisagée, alors qu'au début c'était écarté», a dit Caroline Tessier, directrice des communication à la Fédération des cégeps.

    «Il y a comme un signal d'urgence. Il y a une urgence pour nous. [...] Mais si ça continue une semaine ou une dizaine de jours, il y a des limites logistiques à faire entrer huit semaines de cours dans le peu de temps qu'il nous restera».

    La situation dans les cégeps est très tendue. Le ministre de la Justice, Jean-Marc Fournier, rappelait ce matin qu'il n'était pas question pour le gouvernement d'intervenir pour forcer le respect des injonctions obtenues par les étudiants qui souhaitent avoir accès à leur établissement et rentrer en classe.

    D'autres détails suivront.



     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel