Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Lettres – Pour des états généraux

    27 avril 2012 |Jean-Pierre Charest - Consultant en gestion des ressources humaines, le 26 avril 2012 | Éducation

    Mme Beauchamp,


    Une partie de la population est en désaccord profond avec votre approche du financement de l’éducation alors qu’une autre partie vous appuie. En l’absence de consensus et pour débloquer l’impasse entre les étudiants et votre gouvernement, proposez des états généraux sur le financement de l'éducation au Québec en assurant à la population que tout sera sur la table, y compris les options de la gratuité et de la hausse des frais. Ce faisant, vous accepteriez de surseoir, pour le temps des travaux, au dégel des frais de scolarité. Au terme de ce débat public élargi sur les enjeux de fond (et de fonds), votre gouvernement pourrait accepter de reconsidérer sa position si la démonstration était faite que d'autres solutions de financement et d'orientations politiques relative à l'éducation sont souhaitables et viables.



    Cette approche vous permettrait une discussion non pas avec trois groupes de pression (étudiants), mais avec toutes les forces vives ayant des intérêts et des solutions par rapport à l'éducation. Notez qu'en raison de la participation citoyenne actuelle, le moment serait des plus favorables pour tenir de tels états généraux.


    Jean-Pierre Charest - Consultant en gestion des ressources humaines, le 26 avril 2012













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.