Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Des mesures exceptionnelles sont adoptées au Conservatoire de musique

    25 avril 2012 |Le Devoir | Éducation
    Le Conservatoire de musique de Montréal se défend bien d'annuler la session de ses étudiants qui font la grève depuis le 19 mars pour la gratuité scolaire. « Au contraire, le Conservatoire a adopté des mesures exceptionnelles afin que le présent trimestre ne se solde pas par un échec pour ses élèves », a expliqué la directrice des communications de l'établissement d'enseignement, Nancy Bélanger, en réaction à un article publié dans Le Devoir samedi dernier.

    L'horaire des étudiants sera réaménagé au cours des sessions d'automne et d'hiver prochains. Les étudiants reprendront les cours théoriques à travers leurs autres cours en établissant des ententes avec les professeurs.

    Pour les cours de spécialité, les étudiants dont les résultats scolaires sont « particulièrement élevés » pourront les reprendre en accéléré sans frais au cours de la prochaine année. Les cours de discipline des étudiants qui n'ont pas les notes voulues devront toutefois être repris et repayés. Ces mesures concernent uniquement les étudiants qui ont manqué deux cours et plus dans chaque matière.

    Le Conservatoire a choisi de reporter les cours manqués à l'an prochain puisqu'il ne s'y tient pas de classes pendant la période estivale. « Les directeurs du Conservatoire de musique de Montréal et du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec ont rencontré les élèves à trois reprises pour leur proposer un protocole de retour en classe », a dit Nancy Bélanger, arguant que la direction a fait preuve d'ouverture.

    L'Association étudiante du Conservatoire de musique de Montréal déplorait vendredi dernier les mesures adoptées, les qualifiant d'« annulation discriminatoire de la session ».












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.