Grève étudiante à Université Laval

Quelque 550 étudiants de l'Université Laval amorcent aujourd'hui le mouvement de grève générale illimitée contre l'augmentation des droits de scolarité de 325 dollars annuellement pendant cinq ans prévu dans le dernier budget du gouvernement du Québec.

Les membres de l'Association des chercheuses et chercheurs étudiants en sociologie et du Mouvement des étudiants et étudiantes en service social débrayeront aujourd'hui. Les 3600 étudiants en arts de l'UQAM devraient emboîter leur pas durant de la journée, tandis que ceux en sciences humaines (4600 mem-bres) ainsi qu'en science politique et droit (2100 membres) le feront vraisemblablement demain.
  • frederik Fortin - Inscrit 13 février 2012 10 h 09

    Ça commence...

    Le mouvement étudiant se met en marche, 2012 sera une année de revendications et de réflexion. Il faut absolument repenser la nature et le rôle de l'éducation, ainsi que la place que nous lui accordons dans notre société. La hausse des frais de scolarité est une belle occasion d'amener quelques sujets de discussion sur les tables, entre autres: la marchandisation du savoir, la gratuité scolaire (ma foi très envisageable) et le rôle de l'université au Québec (qui selon-moi ne devrait résider en une formation ciblée de technocrates dénaturée tout prêts à l'asservissement).... Bref, les étudiants seront dans la rue et sur les tribunes, la réflexion pourra commencer... Gare à vous Charest, Beauchamp, et Bachand!!!!!

  • Emile Essent - Inscrit 16 février 2012 10 h 27

    Ils font la jobbe à notre place, Bravo !

    Bravo au étudiants en grève. La hausse des frais de scolarité ne concerne pas qu'eux, c'est une question de société qui touchera, à terme, tout le monde. Les enfants qui grandiront, leurs parents, et toute la société qui marche vers un peu plus d'ignorance et de marchandisation. Alors Merci, et honte à ces ignares qui les traitent de profiteurs.