Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Les Morales réclament une exemption à la loi 101

    Leurs enfants doivent fréquenter l'école française depuis qu'ils ont franchi une étape vers la résidence permanente

    17 novembre 2011 |Lisa-Marie Gervais | Éducation
    Des Mexicains installés au Québec contestent un avis du gouvernement qui les oblige à envoyer leurs enfants à l'école en français, en vertu de la loi 101. La famille Morales juge inacceptable que sa progéniture soit retirée de l'établissement anglophone de Montréal qu'elle a toujours fréquenté et invoque des motifs «humanitaires» pour ne pas déraciner les enfants de leur milieu scolaire.
    Cher lecteur, le reste de cet article est réservé aux abonnés.

    Abonnez-vous!

    À partir de 9,35$ par mois En savoir plus

    Je suis déjà abonné

    Se connecter
    Je suis abonné papier mais je n'ai pas encore de profil.
    Créez un profil lié à votre abonnement.
    Vous pouvez également acheter cet article.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel