Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Pour votre info

    Quoi surveiller aujourd'hui?

    • 1
      Le mot du jour: polaire

      Le mot du jour: polaire


      C'est partout pareil au pays : un froid polaire règne et sévit, et ça ne lâchera pas avant le début 2018. À Montréal et à Québec, par exemple, les températures ressenties flirteront encore avec les -30 ou -40 degrés Celsius en fin de nuit et ce matin.

       

      C'est donc le genre de journée parfaite pour jouer dehors (très bien habillé)… ou rester au chaud à l'intérieur en méditant sur la vie des ours polaires — qui non seulement survivent à des températures encore pires, mais n'hésitent même pas à se baigner dans ces conditions. Respect.

       

    • 2
      L'attente du jour: Liberia

      L'attente du jour: Liberia


      Les premiers résultats du second tour de la présidentielle au Liberia sont attendus aujourd'hui : le sénateur George Weah, légende du football, y affronte le vice-président sortant, Joseph Boakai.

       

      La situation est suivie de près pour des raisons largement positives : après une longue et sanglante guerre civile, le Liberia vivra sa première alternance démocratique au terme de ce processus électoral. Le secrétaire général de l'ONU a salué la « tenue pacifique » du scrutin, organisé mardi. 

       

    • 3
      Dans le rétroviseur: les Rose et Simard

      Dans le rétroviseur: les Rose et Simard


      C'est un 28 décembre, en 1970, que les membres de la cellule Chénier du Front de libération du Québec (FLQ) ont été arrêtés après une longue chasse à l'homme. Les ravisseurs du ministre Pierre Laporte s'étaient alors rendus aux forces policières après une nuit de négociation. 

       

      Ils étaient jusque-là reclus dans un abri souterrain construit dans une maison de Saint-Luc, en Montérégie. Paul Rose, Jacques Rose et Francis Simard ont été accusés le 6 janvier 1971 de l'enlèvement et de l'assassinat de Laporte — événement phare de la crise d'Octobre.

    • 4
      Dans le rétroviseur (bis): «L'archipel du Goulag»

      Dans le rétroviseur (bis): «L'archipel du Goulag»


      Y a-t-il eu une œuvre littéraire plus importante sur le plan politique au XXe siècle que L'archipel du Goulag, de Soljénitsyne? Disons à tout le moins que la publication de ce monument — un 28 décembre, en 1973 — a profondément changé le regard des Occidentaux sur l'URSS et les années Staline.

       

      L'auteur décrivait son livre comme un « essai d'investigation littéraire ». Écrit dans des conditions impossibles, l'oeuvre brosse le portrait du système concentrationnaire en URSS de 1918 à 1956. Pas exactement une lecture reposante, mais assurément un texte fondamental.

       













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.