Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    L'ex-journaliste Gretta Chambers est décédée

    11 septembre 2017 00h21 |Le Devoir | Actualités en société
    Mme Gretta Chambers, lors d'une conférence du philosophe Charles Taylor en 2012
    Photo: Université McGill Mme Gretta Chambers, lors d'une conférence du philosophe Charles Taylor en 2012

    L’ex-journaliste et chancelière émérite de l’Université McGill Gretta Chambers s’est éteinte samedi matin. Elle avait 90 ans.

     

    Mme Chambers a été la première femme à occuper le poste de chancelière de l’université anglophone, entre 1991 et 1999.

     

    « Journaliste, commentatrice politique et chef de file de sa communauté et de notre institution, Gretta Chambers a joué avec brio les nombreux rôles qui lui ont été confiés, notamment grâce à son excellent jugement, à sa vivacité d’esprit et son admirable sagesse », a écrit dans un communiqué la principale de l’Université McGill, Suzanne Fortier.

     

    Diplômée en sciences politiques à l’Université McGill à la fin des années 1940, elle a par la suite occupé diverses fonctions journalistiques au sein des médias anglophones québécois, notamment à titre de chroniqueuse dans The Gazette et d’animatrice de plusieurs émissions d’affaires publiques sur les ondes de CBC.

     

    « Madame Chambers s’est imposée comme l’une des premières femmes journalistes de langue anglaise à s’intéresser au Québec francophone », est-il indiqué sur le site de l’Ordre national du Québec. Elle avait été nommée officière de l’Ordre en 1993.


    Gretta Chambers a par ailleurs été déclarée « Grande Montréalaise » en 1995 par l'Adadémie des Grands Montréalais, puis nommée en 2016 « commandeure » de l'Ordre de Montréal, créé en guise de legs pour le 375e anniversaire de la métropole.


    Hommages politiques

    Dimanche, le maire de Montréal, Denis Coderre, a annoncé sur Twitter que les drapeaux de l'hôtel de ville seraient en berne pour la journée en hommage à celle qu'il décrit comme « un vrai modèle d'intégrité et de dévouement ».
     




    Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, avait offert ses condoléances samedi aux proches de Mme Chambers.

     


    Sœur du philosophe Charles Taylor, elle laisse dans le deuil ses 5 enfants et 8 petits-enfants.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.