Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous
    Pour votre info

    Quoi surveiller aujourd’hui?

    Un rassemblement pour marquer les cinq ans d'emprisonnement de Raif Badawi a été organisé par Amnistie Internationale à Montréal vendredi.
    Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Un rassemblement pour marquer les cinq ans d'emprisonnement de Raif Badawi a été organisé par Amnistie Internationale à Montréal vendredi.
    • 1
      Triste anniversaire

      Triste anniversaire


      Le blogueur Raif Badawi passe le cap des cinq ans de prison en Arabie saoudite ce samedi. Sa femme se trouve en ce moment en Europe, où elle sollicite de nouveaux appuis pour tenter de faire libérer son mari, prisonnier d’opinion.

      Elle-même est réfugiée à Sherbrooke avec leurs trois enfants. Jeudi soir, une 129e veillée a été tenue devant l’hôtel de ville de Sherbrooke. Un rassemblement de soutien avait lieu vendredi soir à Montréal.

      M. Badawi a créé un site Internet dans son pays d’origine pour favoriser la liberté d’expression sur divers sujets, y compris la religion. Il a été arrêté le 17 juin 2012 et condamné en 2014, pour apostasie, à 10 ans de prison, 1000 coups de fouet et un million de riyals saoudiens (environ 400 000 $) d’amende. Il a été flagellé 50 fois en 2015.

    • 2
      Nouveau départ

      Nouveau départ


      C’est jour de vote dimanche aux législatives françaises. Le deuxième tour clôt un printemps électoral qui a complètement chamboulé la République.

      Emmanuel Macron, jamais élu avant de remporter la présidence, devrait obtenir une forte majorité avec son nouveau mouvement centriste. Les projections lui attribuent plus de 400 députés sur 577.

      La vague pourrait bien porter jusqu’ici, où le candidat macroniste Roland Lescure affronte le candidat des Républicains (droite néogaulliste) Frédéric Lefebvre pour représenter les Français de toute l’Amérique du Nord. Leurs électeurs votent samedi.

    • 3
      Au ralenti

      Au ralenti


      Le Salon international de l’aéronautique et de l’espace ouvre dimanche au Bourget, en banlieue de Paris. La compagnie québécoise Bombardier y sera et pourrait faire face à de gênantes questions de clients potentiels au sujet de plaintes déposées récemment contre elle. Boeing demande à Washington d’imposer des tarifs douaniers aux avions de la CSeries de Bombardier vendus aux États-Unis sous prétexte de subventions indues.

      En fait, il serait étonnant que d’importantes commandes soient annoncées par quiconque pendant le Salon. Les experts prédisent une foire au ralenti, contrairement à 2016 alors que Boeing et Airbus avaient signé des commandes totalisant plus de 100 milliards. La chute des prix du pétrole encourage moins les compagnies aériennes à remplacer leurs vieux modèles énergivores.

    • 4
      Jusqu’à la fin

      Jusqu’à la fin


      La 29e mouture des FrancoFolies se termine dimanche avec un enchaînement de spectacles en hommage au 350e anniversaire de Montréal. Le pow-wow musical débute à 15 h 30 avec Philippe Brach. Le dernier show ouvre à 22 h 30 avec Les Comboys fringants.

      Juste avant, à compter de 20 h 30, le groupe phare du rap français IAM célèbre les vingt ans de son album mythique L’école du micro d’argent. Au total, Vive Montréal aux Francos ! propose neuf heures de musique en continu, de la pop à l’électro, du reggae à la chansonnette.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.