Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Montréal reste parmi les 20 meilleures villes de vélo

    Montréal est passée du 8e rang des villes de vélo dressé par Copenhagenize en 2011 au 14e rang en 2013, puis au 20e rang en 2015 et en 2017.
    Photo: Guillaume Levasseur Archives Le Devoir Montréal est passée du 8e rang des villes de vélo dressé par Copenhagenize en 2011 au 14e rang en 2013, puis au 20e rang en 2015 et en 2017.

    Montréal se maintient de justesse dans le palmarès 2017 des 20 meilleures villes de vélo dans le monde, mais doit améliorer son réseau de pistes cyclables pour rester dans le peloton de tête.

     

    La firme Copenhagenize, qui dresse ce palmarès tous les deux ans, estime que Montréal reste la meilleure ville de vélo en Amérique du Nord — et la seule du continent à figurer dans les 20 premières. La métropole du Québec se fait cependant chauffer par d’autres villes nord-américaines et d’ailleurs dans le monde, souligne Mikaël Colville-Andersen, président de la firme établie à Copenhague, au Danemark.

     

    Le palmarès rappelle que Montréal détient une longueur d’avance sur toutes les autres villes nord-américaines en matière d’aménagements cyclables. « Le plus grand défi est d’améliorer le système bidirectionnel vétuste et de planifier un réseau intelligent », estime Mikaël Colville-Andersen.

     

    « Il y a encore trop de rues qui ne sont pas sûres. Les cyclistes se font diriger vers des rues qui deviennent congestionnées entre le printemps et l’automne », ajoute le palmarès. L’administration municipale devrait plutôt « planifier des infrastructures le long des principales artères de la ville ».

     

    Montréal est passé du 8e rang du palmarès des villes de vélo dressé par Copenhagenize en 2011, au 14e rang en 2013, puis au 20e rang en 2015 et en 2017. « On a arrêté la chute, maintenant on doit remonter », a réagi sur Twitter le conseiller municipal Marc-André Gadoury, responsable du vélo au sein de l’administration Coderre.
     

    Copenhague au sommet

    La ville de Copenhague reste championne mondiale du vélo, après avoir détrôné Amsterdam en 2015. Le nombre de cyclistes est nettement supérieur à celui des automobilistes : 62 % des gens se rendent travailler ou étudier au centre de Copenhague à vélo, comparé à 9 % en voiture. Le vélo est tellement populaire que la Ville parvient difficilement à gérer la congestion sur les pistes cyclables, souligne la firme Copenhagenize. Pas moins de 16 ponts pour cyclistes et piétons ont été construits depuis deux ans ou sont en voie de l’être.

    L’élection municipale de l’automne prochain portera en bonne partie sur la place des vélos dans l’espace public : les partis de droite réclament davantage de voies pour les voitures, explique Mikaël Colville-Andersen.

    Copenhagenize à Montréal 

    Fait à noter, l’entreprise Copenhagenize a ouvert un bureau à Montréal. Cette entreprise de design urbain a des contrats avec des villes de partout dans le monde pour aménager des infrastructures cyclables. Dans les réseaux sociaux, des observateurs de la communauté cycliste de Montréal ont souligné cette apparence de conflit d’intérêts.

     

    « Nous aimons Montréal — où nous avons un bureau — et nous voulons que la ville continue d’être un chef de file sur le continent. Mais la concurrence est féroce », a indiqué sur Twitter le président de Copenhagenize.


    Palmarès des meilleures villes de vélo
     
    1  Copenhague
    2  Utrecht
    3  Amsterdam
    4  Strasbourg
    5  Malmö
    6  Bordeaux
    7  Anvers
    8  Ljubljana
    9  Tokyo
    10  Berlin
    11  Barcelone
    12  Vienne
    13  Paris
    14  Séville
    15  Munich
    16  Nantes
    17  Hambourg
    18  Helsinki
    19  Oslo
    20  Montréal












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.