Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    L’ONF vise la parité pour de nombreux postes de création d’ici 2020

    Photo: iStock

    L’Office national du film du Canada (ONF) a annoncé, mardi, viser la parité homme-femme pour de nombreux postes de création d’ici 2020.
     

    L’organisme fédéral s’engage ainsi à atteindre la parité dans les secteurs, entre autres, du montage, de la scénarisation, de la composition musicale, de la conception, de la direction de la photographie et de la direction artistique.
     

    L’ONF considère qu’il s’agit de disciplines où les femmes sont « minoritaires », citant des chiffres recueillis par l’organisation Women in View.
     

    Sur un échantillon de 91 films en 2013-2014, seulement 17 pour cent des réalisateurs et 22 % des scénaristes étaient des femmes. Chez les directeurs photo, seulement 12 % des postes étaient occupés par des femmes.
     

    Selon le président de l’ONF, Claude Joli-Coeur, « il est plus que temps » que les femmes prennent plus de place dans le secteur cinématographique.
     

    Pour y arriver, l’agence dit qu’elle travaillera de pair avec des organismes, tels que Réalisatrices Équitables ou Women in View, pour sonder le portrait de l’industrie. Elle compte aussi discuter avec les syndicats et les écoles, afin d’évaluer des formations possibles.
     

    L’ONF dit également vouloir créer une banque où les professionnelles du métier pourront soumettre leurs curriculum vitae, projets et portfolios.
     

    Par ailleurs, l’ONF a fait l’annonce, mardi, de premiers résultats quant à un autre engagement en matière de parité. L’ONF avait en effet annoncé, l’an dernier, « que d’ici 2019, la moitié de ses productions seraient réalisées par des femmes et que la moitié de ses budgets totaux de production seraient alloués aux projets de réalisatrices ».
     

    En 2016-2017, « 44 % des oeuvres ont été réalisées par des femmes », a indiqué l’ONF.
     

    Concernant les budgets de production, 43 % des sommes allouées ont été octroyées à des productions menées par des femmes.

     













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.