Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous
    Ici et là

    Sorties week-end

    17 février 2017 | Geneviève Tremblay - icietla@ledevoir.com | Actualités en société

    Soirée pour soi


    Pour réfléchir aux traces que laisse le passé sur notre identité, le petit local éphémère L’Espace des mêmes reçoit quelques penseurs de la chose pour La mémoire et la trace [Soirée de libération intérieure]. Il y aura notamment projection du long métrage La mémoire tranquille, un documentaire très personnel de Naomie Décarie-Daigneault sur l’histoire de sa famille dans le Cartierville des années 1960. Une « musique triste » et le trio DIVA COP feront l’ambiance.

    Vendredi à 19 h au 6464, boulevard Saint-Laurent. 5 $.

     

    Regards de Syriens


    Durant six mois, 12 jeunes immigrants arrivés de Syrie ont observé, parcouru et photographié Montréal pour documenter leur intégration au Canada. Plusieurs ateliers plus tard, le projet Flash Forward Photovoice s’installe à l’Espace La Fontaine avec l’expo Premiers flashs, dévoilant les histoires entremêlées de Rama, Lujain, Seba, Reem, Isam, Mutasim, Asim, Maria, Lara, Rakan, Rania et Mayyar — qui seront sur place ce vendredi dès 17 h 30 pour le vernissage.

    Jusqu’au 26 février, au 3933, avenue du Parc-La Fontaine. Entrée libre.

     

    Musique de cafés


    Il n’est pas trop tard pour profiter des petits concerts folk-grunge-rock-soul du Winter Festival, deuxième du genre organisé par le producteur montréalais KickDrum. Les cafés Aunja (au centre-ville) et Cagibi (dans le Mile-End) reçoivent chaque soir jusqu’à dimanche, respectivement à 19 h et 20 h 30, des artistes comme The Rising Few, Of Wolves et Vikki Gilmore. Tous les profits seront remis à l’organisme Jam for Justice.

    7-10 $ par concert, 25 $ pour le laissez-passer. Programme et billets

     

    Orgue en direct


    Une bande originale composée en direct ? C’est le défi que se lancent deux organistes pour la soirée de courts métrages Quand l’orgue devient cinéma. Chaplin (The Vagabond), Méliès (Le voyage dans la Lune), McLaren (Les voisins) revivront en images et en sons dans la grandeur de la Maison symphonique.

    Vendredi à 20 h au 1600, rue Saint-Urbain. $. Billets

     

    Autour de la joie


    Dans le cadre de l’exposition principale de la Biennale de Québec, L’art de la joie (inspirée du roman éponyme de Goliarda Sapienza), le Musée des beaux-arts se penche sur cette émotion aujourd’hui quasi paradoxale. Comment en faire une forme de résistance devant la « vague d’obscurantisme » que subit le monde ? En plus du vernissage (ce vendredi à 17 h), une conférence sur la joie dans l’art contemporain (22 mars) et une rétrospective musicale du genre (2 et 5 avril) sont aussi prévues.

    Jusqu’au 14 mai au 179, rue Grande-Allée Ouest à Québec. Calendrier












    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.