Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous
    Sous le radar

    Trois lectures pour sortir de votre bulle

    Photo: iStock
    Qu’on le veuille ou non, on finit souvent par consulter toujours les mêmes sources d’information. À fortiori à l’ère des réseaux sociaux et des algorithmes qui s’ajustent à nos opinions. Comment éviter ces ornières politiques et médiatiques ? À la manière de la rafraîchissante série « Burst your bubble », lancée par le Guardian, Le Devoir vous propose à son tour trois textes pour sortir de votre bulle, du côté de la politique américaine pour commencer. 

    Les textes choisis cette semaine viennent de la presse américaine et sont donc en anglais.



    Dans la tête des climatosceptiques

    Les changements climatiques auraient-ils été inventés par les libéraux pour arriver à leurs fins politiques ? C’est ce que penserait une partie de la branche conservatrice américaine, explique l’éditorialiste adjoint du American Conservative, Addison Del Mastro dans Too Good a Problem, un texte fort éclairant qui expose les dessous de la pensée climatosceptique. Ainsi, en offrant un ultime argument aux libéraux pour justifier la mainmise de l’État sur de nombreux secteurs économiques, par exemple, les dérèglements environnementaux se présenteraient comme un « trop beau problème » pour les Américains les plus conservateurs.

    Extrait : « A lot of it comes down to the fact that, from a conservative point of view, climate change looks like too good a problem for liberals. Everything liberals want, or that conservatives think liberals want—more regulation, more control of the economy, more redistribution of wealth, skepticism or hostility towards capitalism and of America’s status as an affluent superpower—are suggested or required by the reality of climate change. »

    Lisez l'article



    L’autre résistance

    Depuis les imposantes manifestations pour les droits des femmes du 17 janvier dernier et la multiplication des mobilisations aux quatre coins des États-Unis contre le décret anti immigration de Donald Trump, le pays tout entier semble être en marche contre les politiques controversées du nouveau président. Mais si, malgré l’image que nous renvoient les médias américains — et, à plus large échelle, ceux du monde —, cette résistance n’était le reflet que d’une infime portion de la population ? Signé par Ross Douthat, la voix conservatrice de la page éditoriale du New York Times, Who Are We ?, propose une intéressante mise en perspective qui met en garde l’intelligentsia américaine contre les dérives qui ont peut-être mené à l’élection du milliardaire new-yorkais. 

    Extrait : « The problem with this rhetorical line is that it implicitly undercuts itself. If close to half of America voted for Republicans in the Obama years and support Trump today, then clearly something besides the pieties of cosmopolitan liberalism is very much a part of who we are. »

    Lisez l'article



    Janvier, 2021

    Les traditionnels défenseurs de la droite américaine ne portent pas tous Donald Trump dans leur cœur. C’est, entre autres, le cas de David Frum, bien connu pour avoir rédigé de nombreux discours de l’ancien président américain George W. Bush et à qui l’on doit, notamment, la célèbre expression « axe du mal ». Dans How to Build an Autocracy, une accablante dystopie publiée dans l’édition de mars du magazine The Atlantic, l’éditorialiste néo-conservateur présente une Amérique autocratique écorchée, au jour 1 d’un second mandat de Donald Trump.

    Extrait : « Of course we want to believe that everything will turn out all right. In this instance, however, that lovely and customary American assumption itself qualifies as one of the most serious impediments to everything turning out all right. If the story ends without too much harm to the republic, it won’t be because the dangers were imagined, but because citizens resisted. »

    Lisez l'article












    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.