Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Amis du Devoir
    Connectez-vous

    Encore de nombreux foyers privés d’électricité en raison du verglas

    4 janvier 2017 11h57 | Le Devoir - Avec La Presse canadienne | Actualités en société
    Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir

    Plus de 62 000 foyers sont privés d’électricité en raison du verglas. Selon Hydro-Québec, la pluie verglaçante qui s’est accumulée dans les dernières heures cause des pannes en créant de la pression sur les arbres, qui entrent en contact avec les fils électriques.

    Les régions les plus touchées sont les Laurentides, l’Outaouais, la Montérégie et Lanaudière.

     

    Les précipitations se sont changées en neige au cours de la nuit. On pouvait constater de 5 à 10 cm au sol ce matin dans l’ouest de la province.

     

    La tempête de neige s’est intensifiée en se déplaçant vers Québec, étant maintenant accompagnée de forts vents allant jusqu’à 70 km/h.

     

    Mais les plus grandes craintes concernent la Gaspésie et la Côte-Nord, qui devraient recevoir de 20 à 25 cm de neige d’ici la fin de la journée de mercredi. Les forts vents risquent de provoquer des déferlements de vagues le long du littoral.

     

    « En fin de journée mercredi, de fortes marées sont attendues, explique la météorologue Marie-Ève Giguère. Percé, Gaspé, Chandler et toute la pointe de la Gaspésie qui donne sur le golfe seront à surveiller. Même chose pour Sept-Îles et Port-Cartier, sur la Côte-Nord. »

     

    La semaine dernière, la Gaspésie avait été durement touchée par la tempête qualifiée de « bombe météorologique ». Les vagues avaient arraché des morceaux de béton du quai de Percé, et plusieurs maisons avaient été endommagées. Les grandes marées avaient aussi endommagé des portions de route à Sept-Îles, sur la Côte-Nord, et en Minganie.

     

    La Sûreté du Québec a déclenché son opération Griffe dans la région du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine afin d’inciter les automobilistes à réduire leur vitesse, à garder leurs distances et à adapter leur conduite en raison des conditions météo.

     

    Selon Environnement Canada, après le passage de cette nouvelle dépression, le temps devrait se calmer pour le reste de la semaine, avec une chute du mercure vers les températures saisonnières.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.