Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    La jeunesse au coeur du Forum

    6 août 2016 | Catherine Girouard - Collaboration spéciale | Actualités en société
    « Les jeunes sont et peuvent être encore davantage un levier de changement très fort dans le monde », déclare Geneviève-Gaël Vanasse, coordonnatrice des programmes à Oxfam-Québec et facilitatrice du Comité Espace jeunesse.
    Photo: Raphaël Canet « Les jeunes sont et peuvent être encore davantage un levier de changement très fort dans le monde », déclare Geneviève-Gaël Vanasse, coordonnatrice des programmes à Oxfam-Québec et facilitatrice du Comité Espace jeunesse.
    Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

    Au Forum social mondial, la jeunesse n’est pas qu’un thème : elle est partout. Présente en amont, en aval, et au coeur de l’événement, tout autant parmi ses organisateurs et ses conférenciers que ses participants, le FSM veut donner la parole et la place aux jeunes du monde.

     

    La moitié de la population mondiale a moins de 30 ans. Parmi ces jeunes, 90 % vivent dans des pays en développement. « Les jeunes sont très nombreux à être touchés par la pauvreté et les inégalités, affirme d’emblée Geneviève-Gaël Vanasse, coordonnatrice des programmes à Oxfam-Québec et facilitatrice du Comité Espace jeunesse (CEJ), un regroupement d’une quarantaine d’ONG et de citoyens engagés à faire rayonner la jeunesse au sein du Forum. Il faut mettre la voix des jeunes en valeur. »

     

    « Les jeunes sont et peuvent être encore davantage un levier de changement très fort dans le monde », continue Mme Vanasse. Montréal est d’ailleurs hôte du FSM cette année en partie grâce à ses jeunes, fait-elle remarquer. Alors que les enjeux entourant la jeunesse sont au coeur de l’événement, la mouvance étudiante présente au Québec depuis le printemps érable a joué en faveur de la candidature de la métropole parmi tous les pays en lice.

     

    Contrairement aux préjugés souvent véhiculés sur les jeunes, ceux-ci sont nombreux à vouloir s’impliquer, selon la facilitatrice du CEJ. « Les jeunes veulent être entendus, affirme-t-elle. Il y a un fort mouvement depuis cinq ans, entre autres en Amérique latine, au Moyen-Orient et en Afrique. Les jeunes revendiquent leur place dans les pouvoirs décisionnels. »

     

    Elsa Mondésir, nouvellement bachelière en études internationales et stagiaire pour le FSM chez Oxfam-Québec, abonde dans le même sens. « Il y a énormément de jeunes qui ont envie d’apprendre et qui sont prêts à s’investir corps et âme, s’enthousiasme la jeune femme de 23 ans. C’est l’un des aspects les plus inspirants pour moi, dans toute cette expérience. »

     

    Les jeunes en amont du Forum

     

    Les jeunes ont été impliqués dans tout le processus du FSM. Grâce aux initiatives du Comité Espace jeunesse, plusieurs activités ont été organisées en amont du Forum autant avec des jeunes du primaire que des universitaires. « Le FSM, c’est un processus dans le temps, avec plusieurs étapes préalables de prises de conscience, d’ateliers et de réflexions qui mènent ensuite à l’événement », fait valoir Geneviève-Gaël Vanasse.

     

    Des milliers de jeunes de 18 à 35 ans ont alors pris part aux diverses activités du Parcours de l’engagement organisé par Oxfam-Québec, les YMCA du Québec, l’Institut du Nouveau Monde, Humanité unie et Mikana. Ce qui ressort de ces échanges : les jeunes sont particulièrement interpellés par les enjeux entourant l’évasion fiscale, le partage de la richesse, l’accès universel et gratuit à l’éducation, l’accès au marché du travail et toutes les questions entourant l’environnement.

     

    Et il n’est jamais trop tôt pour participer et être conscientisé aux enjeux sociaux mondiaux, selon le Comité Espace jeunesse. À preuve, 2500 jeunes du primaire ont réfléchi à la part qu’ils peuvent prendre dans le monde à partir de la légende amérindienne du colibri, l’histoire d’un oiseau qui a décidé de faire sa part pour éteindre un feu de forêt en transportant de l’eau dans son bec, une goutte à la fois, inspirant ainsi tous les autres animaux à faire aussi leur part. Les jeunes ont ensuite inscrit sur une goutte d’eau une chose qu’ils peuvent et veulent faire pour s’impliquer dans leur monde d’une façon ou d’une autre.

     

    « Lire tous ces mots, c’est une vraie bouffée de fraîcheur ! se réjouit Mme Vanasse. On se perd parfois dans des concepts idéologiques, ou on se sent happé par l’apathie parce que ça va trop mal dans le monde, mais avec les enfants, on revient à l’essentiel. »

     

    Toutes ces gouttes d’eau seront assemblées par un artiste pour former deux colibris géants dans l’Espace jeunesse du Forum. Les enfants de 5 à 11 ans sont d’ailleurs invités à participer au Forum pour les enfants durant le FSM, spécialement conçu pour eux avec des ateliers, des activités d’arts et une minimarche.

     

    Les jeunes durant le Forum

     

    L’espace réservé aux jeunes ne manquera pas durant le Forum. Un lieu physique et une programmation leur seront spécifiquement consacrés du 9 au 14 août, alors qu’un grand chapiteau sera érigé sur l’esplanade Clark, entre les rues Sainte-Catherine et Maisonneuve.

     

    Le Comité Espace jeunesse a aussi créé quatre parcours distincts en pigeant dans la vaste programmation de plus de 1500 activités du FSM : Jeunesse et participation citoyenne, Relation des jeunes avec la Terre, Solidarité des jeunes en réponse aux inégalités et Autres enjeux jeunesse, recoupant pour sa part des thèmes comme la cyberviolence, les réfugiés, les questions de genre, la santé reproductive et maternelle ou encore l’éducation. Grâce à ces quatre parcours, les jeunes pourront rapidement trouver un « menu » d’activités et d’ateliers répondant à leurs intérêts particuliers.

     

    Chacun des ateliers participatifs et collaboratifs se soldera par un manifeste présentant des pistes d’action sur les principaux enjeux discutés. Tous ces manifestes seront ensuite nommés à la Tribune de la jeunesse, le 12 août, dans un grand coup d’éclat pour que la voix des jeunes soit entendue.

     

    Beau hasard, le 12 août est aussi la Journée internationale de la jeunesse. Un grand spectacle de hip-hop et de slam engagé sera aussi présenté gratuitement le 12 août au Métropolis pour souligner cette journée particulière.

     

    Des jeunes inspirants donneront aussi des conférences au Forum, dont Bertita Caceres, fille de Berta Caceres, militante assassinée au Honduras cette année, qui poursuit la lutte de sa mère pour les droits des femmes et des autochtones. Notons aussi la présence d’Eduardo Taddeo, un rappeur brésilien vivant dans la criminalité et la violence au quotidien, ainsi que de l’Innue Melissa Mollen-Dupuis, entre autres impliquée dans le mouvement Idle No More.

     

    Le Sommet Jeunes et inégalités, auquel participeront 300 jeunes leaders venus des quatre coins du monde pour l’occasion, aura aussi lieu les 10 et 11 août dans le cadre du FSM. S’inscrivant dans l’Espace jeunesse, ce sommet visera à articuler et à canaliser les propositions des jeunes afin de combattre les inégalités extrêmes.

     

    « Les enjeux sociaux peuvent paraître très théoriques, mais ça devient pratique au Forum, fait valoir Elsa Mondésir. On a l’occasion de se mettre en action, d’être exposé aux erreurs du passé et d’être au coeur de la solution comme tous les groupes d’âges en proposant nos idées. Il y a des jeunes qui sont en train de faire bouger les choses d’une manière extraordinaire, au CEJ. »

     

    Selon la militante, participer au Forum est l’occasion parfaite pour les jeunes de démontrer par l’action leur engagement et leur valeur. « Il y a beaucoup d’outils mis en place dans nos sociétés pour que les jeunes soient de plus en plus entendus et représentés, mais de façon générale, ça reste encore trop symbolique, déplore Elsa Mondésir. Même si on veut que les jeunes participent aux projets, on a moins le goût de les entendre quand vient le temps de prendre de vraies décisions. »













    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.