Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Un autre refuge pour femmes fermera le week-end

    Après la Maison Marguerite, c’est au tour du refuge de jour pour femmes itinérantes Chez Doris, à Montréal, d’annoncer qu’il devra bientôt fermer ses portes durant les fins de semaine pour éviter l’endettement. « Cette année encore, deux de nos subventionnaires principaux ont réduit le montant qu’ils nous octroient : l’un de 21 000 $ et l’autre de 2 % », ont fait savoir par communiqué Gisèle Molgat et Nicole Saltiel, coprésidentes de la Fondation du refuge pour femmes Chez Doris. Le nombre de femmes qui fréquentent le refuge a doublé en sept ans alors que les subventions n’ont pas suivi, ajoutent-elles. « L’année dernière, nous avons servi plus de 40 000 repas, une augmentation de 9,5 % par rapport à l’année précédente », écrivent-elles. Le refuge Chez Doris offre deux repas par jour aux femmes itinérantes ainsi qu’un abri contre les intempéries, les proxénètes et les violences de la rue. Il offre aussi une attention particulière aux femmes itinérantes inuites de Montréal.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.