Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Coupable du meurtre de ses deux filles

    Adèle Sorella a été reconnue coupable du meurtre prémédité de ses deux filles, lundi matin, au palais de justice de Laval. Au quatrième jour de délibérations, le jury s’est finalement entendu sur le verdict. Les deux fillettes - Amanda, âgée de neuf ans, et Sabrina, âgée de huit ans - avaient été retrouvées sans vie par leur grand-mère dans la résidence familiale de Laval en mars 2009, dans des circonstances pour le moins étranges. Les corps, allongés côte à côte dans la salle de jeu, ne portaient aucune marque de violence. Leur mère était absente de la maison lorsque les corps ont été découverts. Elle a toutefois été arrêtée 12 heures plus tard, en pleine nuit, après un accident de voiture. La cause de la mort des deux enfants n’a jamais pu être établie avec certitude, mais la Couronne soutenait la thèse de la privation d’oxygène par l’utilisation d’une chambre hyperbare dont Adèle Sorella avait fait l’acquisition pour traiter les problèmes de santé de Sabrina.

     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel