Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Connectez-vous

    Lettre - Une décision malheureuse

    15 mai 2013 |François Thérien - Montréal, le 12 mai 2013 | Actualités en société

    Par une décision prise de façon fort discrète, la Ville de Montréal a décidé ni plus ni moins de donner les clés du Jardin botanique à un organisme soi-disant sans but lucratif pour y installer les Mosaïcultures cet été. Le tarif d’entrée pour simplement mettre les pieds au Jardin sera de 25 dollars pour les résidants du Québec. La carte Accès Montréal (coût annuel de 8 dollars), qui permettait à ses détenteurs de se promener gratuitement au Jardin, ne sera plus acceptée pendant la durée des Mosaïcultures, du 22 juin au 29 septembre.


    Il s’agit là d’une décision malheureuse et méprisante pour tous ces Montréalais, en particulier ceux de l’Est, qui se voient pratiquement privés d’un accès à ce trésor collectif, qui pour plusieurs constitue le seul lieu pour être en contact régulier avec une nature d’une beauté exceptionnelle. Je m’étonne et me désole que les Amis du Jardin botanique de Montréal semblent avoir accueilli avec complaisance cette décision.


    On aimerait bien que les élus montréalais se mettent pour vrai à faire de la politique autrement et comprennent le sens de l’expression « bien public ». Cela dit, il y aurait une solution fort simple pour corriger cette erreur : simplement redonner aux détenteurs de la carte Accès Montréal le droit de fréquenter le Jardin botanique comme avant.













    Envoyer
    Fermer
    Les plus populaires


    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.