Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • fermer

    Connexion au Devoir.com

    Mot de passe oublié?
    Abonnez-vous!

    Anonymous publie une vidéo filmée à Sagard

    Sur la photo, l'ancien président des États-Unis George H. W. Bush et le premier ministre du Québec Jean Charest.
    Photo: Capture d'écran Sur la photo, l'ancien président des États-Unis George H. W. Bush et le premier ministre du Québec Jean Charest.
    Les pirates informatiques Anonymous font encore parler d’eux. Ils ont diffusé hier une vidéo réalisée soigneusement semble-t-il le 30 août 2008, à l’occasion de l’anniversaire de Jacqueline «Jacky» Desmarais, épouse de l'honorable Paul Desmarais, C.P., C.C., président du comité exécutif de la multinationale Power Corporation du Canada

    Dans ce vidéo étonnant, on voit la construction en accéléré d’une immense salle de concert temporaire, au milieu du vaste domaine de la famille Desmarais, planté au milieu de Charlevoix, à Sagard. Quelques plans de caméras montrent les imposants jardins à la française qui entourent la propriété, de grandes allées d’arbres et d’arbustes taillés où, à travers des perspectives savamment étudiées, on trouve des fontaines et des œuvres d’art, comme un bronze du célèbre Penseur d’Auguste Rodin. 

     

    À l’occasion de cet immense hommage donné en l’honneur de Mme Desmarais, on voit défiler un grand nombre de personnalités, dont George H. W. Bush, Donald Trump, Lucien Bouchard, Brian Mulroney, Jean Charest, l’ancienne gouverneur générale Adrienne Clarkson, Robert Charlebois, Luc Plamondon et Jean Chrétien. Tout le monde porte des tenues de soirées et des décorations pour cette soirée privée très particulière. Dans ce vidéo de plus de 120 minutes, on voit notamment Brian Mulroney chanter pour Jacqueline Desmarais, de même que Robert Charlebois. On voit aussi le journaliste américain Charlie Rose s’entretenir avec Michèle Charest, la femme du premier ministre, au milieu de plateaux soigneusement préparés par des cuisiniers à l’accent français. De même, on aperçoit Paul Sr et Albert Frère, avec Antoine Bernheim entre les deux, discuter un moment.
     

    L’Orchestre métropolitain, dirigé par Yanick Nézet-Séguin, se trouve au cœur de cette soirée huppée où se succèdent des interprètes prestigieux, dont Bryn Terfel, Renée Fleming, Marc Hervieux, le ténor Marcello Alvarez.

    Plusieurs artistes sont aussi du rendez-vous, dont 
    le baryton Étienne Dupuis, la soprano Gianna Corbisiero, la mezzo Julie Boulianne. La mezzo Mireille Lebel, le ténor Antonio Figueroa et le baryton-basse Stephen Hegedus.

    Le parolier Luc Plamondon a créé spécialement pour cet anniversaire une scène de comédie musicale dédiée à Mme Desmarais.

    Tous les artisans de cette soirée, qui a nécessité la construction d’un imposant pavillon temporaire, ont été logé à proximité du domaine.

    Les proportions du domaine où ont été accueilli tout ce monde sont calquées sur les grandes constructions d’avant la Révolution de 1789, habitée par la royauté française. Le domaine de Sagard compte plusieurs milliers d’hectares où on trouve notamment un terrain de golf privé. La fortune de la famille Desmarais est évaluée à plus de 4 milliards, selon le magazine Forbes.


    En novembre 2011, plusieurs amis présents dans ce vidéo se sont retrouvés à Paris pour assister, dans un salon de l’Élysée, à la remise de la Légion d’honneur à Jacqueline Desmarais par le président français Nicolas Sarkozy, un ami de la famille. On trouve là notamment l'ancien premier ministre du Québec Lucien Bouchard, le parolier Luc Plamondon et l'ancien ministre Serge Joyal.

    Quelques jours plus tôt, le 13 octobre 2011, Mme Desmarais reçoit un doctorat honorifique de l’Université de Montréal. On trouve alors dans la salle Jean Chrétien, Lucien Bouchard, Robert Charlebois et Luc Plamondon, à l’évidence des amis fidèles de celle que l’on présente comme une philanthrope exceptionnelle. Passionnée de musique, elle a doté récemment le jeune violoncelliste Stéphane Tétreault, d’un instrument Stradivarius estimé à plus de 6 millions.

    Les images rares de cette soirée relayées par Anonymous courent depuis partout sur plusieurs réseaux sociaux. Elles posent, aux yeux d’Anonymous, des questions sur les rapports qu’entretient entre elle la classe dirigeante du pays. Le groupe affirme que ces images ne sont «qu’un bref aperçu de ce qui sera bientôt montré aux yeux du peuple».

    Ces images semblent avoir déjà circulé dans certains milieux, dont celui du journal satirique Le Couac qui estime que le coût de cette soirée avait oscillé entre 12 et 14 millions.

    Sur la photo, l'ancien président des États-Unis George H. W. Bush et le premier ministre du Québec Jean Charest. Sur la photo, l'ancien président des États-Unis George H. W. Bush et le premier ministre du Québec Jean Charest (derrière). Le premier minsitre du Québec Jean Charest et sa femme étaient de la soirée.
     
     
    Édition abonné
    La version longue de certains articles (environ 1 article sur 5) est réservée aux abonnés du Devoir. Ils sont signalés par le symbole suivant :
     
     












    CAPTCHA Image Générer un nouveau code

    Envoyer
    Fermer
    Blogues

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous pour recevoir nos Infolettres par courriel