Passer à la version normale du sitePasser à la version large du siteTaille d'écran
  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Abonnez-vous!
    Connectez-vous

    Lettres - Les hommes du Québec : nos guerriers

    16 juin 2010 |Kim Messie - Granby, le 14 juin 2010 | Actualités en société
    Dans les journaux, les manchettes exposent souvent des hommes violents, qui battent ou tuent leur femme et leurs enfants. Des manipulateurs, des misogynes et des suicidaires. Le dernier dont je me rappelle, c'est le docteur Turcotte tuant ses enfants après une séparation. Quel drame... Mais qu'en est-il des autres? Où sont ces hommes heureux qui aiment et défendent leur famille? Pourquoi ne font-ils jamais la une? Comment se fait-il que, dans les médias, on dépeigne les hommes québécois comme des êtres immatures, enfantins, soumis à une femme autoritaire et au-dessus de tout? (Vous n'avez qu'à vous rappeler la publicité de La Cage aux sports!)

    Je pense qu'il est primordial de valoriser les pères du Québec pour ce qu'ils sont vraiment: des hommes évoluant à travers les époques. Depuis que les femmes luttent pour l'égalité des sexes, le rôle des hommes, et des pères de famille, a grandement changé. L'homme pourvoyeur a fait place, selon moi, à l'homme guerrier. Loin d'être féminisés (selon certains discours radicaux sur la paternité au Québec ou ailleurs dans le monde), les hommes, chez nous, ont à coeur le développement ainsi que le bien-être physique et psychologique de leurs enfants. Ils sont donc des guerriers, car ils imposent le respect en défendant leurs idéaux, leurs convictions, leurs valeurs et leur singularité. Dans notre province, il est important de ne pas dénigrer la paternité. Au contraire! Si nos enfants, aujourd'hui, sont capables de s'épanouir, c'est parce que ces hommes les aiment, jouent avec eux, les accompagnent dans leur cheminement scolaire et les protègent. Je n'ai qu'à penser à Martin Larocque, Joël Legendre, Richard Martineau, mon homme, mon père, mon beau-père, mes deux frères et... mon fils. Je tiens à dire à mes guerriers: vous êtes merveilleux et je vous aime beaucoup.

    ***

    Kim Messie - Granby, le 14 juin 2010












    Envoyer
    Fermer

    Articles les plus : Commentés|Aimés
    Abonnez-vous à notre infolettre. Recevez l'actualité du jour, vue par Le Devoir.