Coup d'éclat du mouvement Fathers 4-Justice - Un père en colère provoque une congestion monstre

Le pont Jacques-Cartier a été fermé durant toute la journée hier, un homme ayant décidé d’escalader la structure métallique pour donner plus de visibilité au mouvement qu’il représente, Fathers 4-Justice. Les automobilistes qui venaient de l
Photo: Jacques Nadeau Le pont Jacques-Cartier a été fermé durant toute la journée hier, un homme ayant décidé d’escalader la structure métallique pour donner plus de visibilité au mouvement qu’il représente, Fathers 4-Justice. Les automobilistes qui venaient de l

La circulation automobile a été complètement paralysée pendant une douzaine d'heures hier sur le pont Jacques-Cartier après qu'un homme se fut hissé au sommet de la structure au milieu du Saint-Laurent. En pleine heure de pointe hier matin, Andy Srougy, le coordonnateur québécois de l'association Fathers 4-Justice, a escaladé le pont et a déroulé une banderole sur laquelle était inscrit «Papa t'aime».

Andy Srougy, père de deux enfants, voulait ainsi sensibiliser la population à la situation des pères divorcés. Il se sera surtout attiré la hargne de milliers d'automobilistes en provoquant la fermeture complète du pont Jacques-Cartier.

Jusqu'à 19h hier soir, une équipe d'intervention de la Sûreté du Québec a négocié avec Srougy qui a finalement accepté de redescendre. Il exigeait une Commission royale d'enquête sur l'administration de la justice au Québec.

La Sûreté du Québec n'a pas eu à recourir à la force, l'homme ayant obtempéré aux demandes des négociateurs, a précisé l'agent Jayson Gauthier. Après un lundi torride côté circulation, la situation devrait donc être revenue à la normale ce matin, le pont ayant été rouvert à la circulation peu après 20h hier soir.

Ce coup d'éclat est le plus récent d'une campagne de désobéissance civile que mène Fathers 4-Justice pour obtenir un partage plus équitable de la garde des enfants. En mai dernier, des pères vêtus en superhéros avaient escaladé, à quelques jours d'intervalle, la croix du mont Royal et le pont Jacques-Cartier.

Si les acrobaties de Robin et de Superman en avaient fait rire certains, celle d'Andy Srougy risque plutôt de faire perdre le capital de sympathie dont pouvait jouir l'organisme. Cette escalade impromptue a en effet provoqué d'énormes retards aux heures de pointe pour des milliers d'automobilistes. Environ 65 000 véhicules empruntent quotidiennement le pont Jacques Cartier. Selon le vice-président aux communications de la Société des ponts fédéraux, André Girard, «il est exceptionnel que le pont soit fermé si longtemps». La dernière fermeture majeure a eu lieu lors du verglas en 1998.

Section canadienne d'un mouvement international qui a ses racines en Angleterre, Fathers 4-Justice a également fait des démonstrations spectaculaires à Londres, à Glasgow et à Victoria en Colombie-Britannique.

L'organisme estime que le système judiciaire favorise les femmes pour la garde des enfants dans les cas de divorces. Sur son site Internet, l'organisme affirme «défendre le droit qu'ont les enfants de continuer d'avoir deux parents après la rupture du couple et proteste contre la révocation systématique d'un des deux parents par le Tribunal de la famille».

De l'avis de l'avocate spécialisée en droit familial, Suzanne Moisan, «il est faux d'affirmer que les pères sont victimes d'une discrimination systématique, c'est du cas par cas. Ce n'est qu'une minorité de parents qui se retrouvent devant les tribunaux, puisque que dans 80, 90 % des cas, les parents ont une entente à l'amiable».

Andy Srougy pourrait être accusé d'entrave et de méfait.