Quoi surveiller aujourd’hui?

Photo: Caroline Montpetit Archives Le Devoir
  • Le vote du jour: PL107

    Le vote du jour: PL107

    S’il n’y a pas d’autre coup de théâtre, l’Assemblée nationale devrait adopter aujourd’hui le controversé projet de loi 107, qui fera de l’UPAC (Unité permanente anticorruption) un corps policier indépendant. Le vote devait initialement avoir lieu jeudi dernier, mais a été reporté à la dernière minute.

    Le vote survient dans un contexte particulier : l’UPAC fait la manchette en raison de problèmes de climat de travail et de son enquête sur les fuites médiatiques — au détour de laquelle on a arrêté le député Guy Ouellette.

  • La commission du jour: Viens

    La commission du jour: Viens

    Sur le même thème des problèmes systémiques touchant les autochtones : c’est jour 2 des audiences montréalaises de la Commission d’enquête sur les relations entre les Autochtones et certains services publics au Québec — ou commission Viens, pour faire court.

    L’attention sera tout entière dirigée vers les trois dirigeants de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik, qui viendront témoigner.

  • La rencontre du jour: Boushie

    La rencontre du jour: Boushie

    La famille de Colten Boushie rencontrera aujourd’hui à Ottawa la ministre fédérale de la Justice, quelques jours après l’acquittement du fermier blanc de Saskatchewan qui avait abattu le jeune Autochtone il y a deux ans — un dossier qui soulève beaucoup de questions à travers le pays. Une manifestation d’appui est d’ailleurs prévue à Montréal cet après-midi.

    Le gouvernement Trudeau a déploré de façon assez directe le verdict du jury, composé uniquement de personnes blanches. Hier, le premier ministre a promis une « vaste réforme » pour régler les « problèmes systémiques » du système de justice.

  • Dans le rétroviseur: JO de Calgary

    Dans le rétroviseur: JO de Calgary

    Les Jeux de Pyeongchang sont pleinement déployés (on a d’ailleurs ici un Pour votre info spécial olympique), profitons-en. Mais question de mesurer à quel point le temps passe, on rappellera qu’il y a 30 ans tout juste, ceux de Calgary s’ouvraient.

    C’était l’époque des grands coups de vent chaud du Chinook, mais aussi de l’URSS et de l’Allemagne de l’Est, du curling comme sport de « démonstration » et d’une équipe jamaïcaine de bobsleigh (ça donnera le film Rasta Rockett).