Grève évitée des chauffeurs d’autobus scolaire à Longueuil

Pendant que 330 chauffeurs d’autobus d’écoliers syndiqués à la CSN débraient dans la région de Montréal mardi et mercredi, une soixantaine de conducteurs syndiqués à la FTQ à Longueuil ont réussi à éviter la grève. À Montréal, environ 15 000 écoliers qui utilisent 300 parcours d’autobus sont touchés par deux journées de grève. Les points en litige portent sur les salaires et la durée du contrat de travail. À Longueuil, une soixantaine de chauffeurs d’autobus et une dizaine de mécaniciens ont réussi à s’entendre avec l’employeur, Autobus Longueuil, pour un contrat de deux ans.